julia Quinn - Un petit mensonge

Un petit mensonge de Julia Quinn

 

julia Quinn - Un petit mensonge

Un petit mensonge de Julia Quinn

Note : ♥

Triste et pesant

(Note de Mlle Rose)

Série : Les Rokesby – Tome 2
Année : 2015
Traduction : –
Tire original :
Éditions : J’ai lu aventures et passions / 2018 Contexte : Guerre
Ton : 100%inlove
Profil du héros : Officier – aristocrate
Epoque : 19e
Pays : Etats-Unis


Résumé officiel  (J’ai Lu pour elle – Aventures et passions):

1779. Orpheline, Cecilia Harcourt quitte l’Angleterre et débarque à New York où elle espère retrouver son frère, blessé à la guerre. À l’hôpital, personne ne sait où est Thomas. En revanche son meilleur ami Edward Rokesby est là. Blessé à la tête, il est amnésique. Démunie, ne sachant où aller, Cecilia prétend qu’Edward l’a épousée quelque temps plus tôt et le soigne avec dévouement. Au fil des jours, leur complicité grandit et Cecilia s’enferre dans le mensonge. Jusqu’au jour où le jeune homme, guéri, décide qu’il est temps de faire l’amour à sa délicieuse épouse…

Résumé du blog :

 

Cécilia Harcourt vient de perdre son père alors que son frère se bat aux Etats-Unis et qu’elle n’a plus de nouvelles de lui, suspectant que quelque chose lui est advenu.

Or, si son frère est décédé, il n’y a plus d’héritier et c’est son abominable cousin, qui la poursuit de ses assiduités, qui va hériter de la maison de famille.

Elle fuit alors aux Etats-Unis à la recherche de son frère. Mais en arrivant, il n’est nulle part. C’est son meilleur ami, avec lequel elle entretenait une relation épistolaire, qu’elle retrouve. Or, elle n’a plus d’argent, elle n’a plus rien. Et le meilleur ami de son frère, malade, hospitalisé, est amnésique. Il est comte et peut la mettre à l’abri de besoin. Peut-être saurait-il aussi où est son frère ?

Elle se fait alors passer pour sa femme.


Avis : un récit triste et pesant

Julia Quinn l’annonce d’entrée : elle a écrit ce livre alors que son mari était loin d’elle et lui manquait, qu’elle souffrait sans lui.

Peut-être est-ce la raison du ressenti étrange et presque dérangeant que le lecteur perçoit dès les premières pages.

Amateurs de Julia Quinn, s’abstenir. Le registre s’apparente au tragique. L’héroïne, sans argent et harcelée par l’héritier de son père fuit l’Angleterre à la recherche de son frère. Un frère qu’elle désespère de retrouver vivant. Avec le meilleur ami de celui-ci, Cécilia va interroger toutes les personnes susceptibles de savoir ce qu’il est advenu de lui pour découvrir finalement qu’il est mort, que des personnes le savaient depuis le début et le lui avait caché, et que de surcroît, il a été soupçonné de traitrise par l’armée avant de finir attaqué et assassiné. Le livre est loin d’être léger. Le rythme n’est pas haletant, mais au contraire, lent et difficile, souvent ennuyeux.

La souffrance de chacun des personnages transpire dans le récit. La gêne, la distance entre le héros et l’héroïne, pris dans l’étau des convenances, de leur éducation, d’un immense respect l’un envers l’autre n’arrange rien.

Jusqu’à la fin, les conversations entre les différents protagonistes sont tendues. A cela, vient s’ajouter la mystification de l’héroïne, le fait qu’elle soit dans une totale indigence, démunie de tout, ce qui la pousse au mensonge. Tout est dérangeant dans ce livre sombre dont nous avons refermé la dernière page en prononçant un « ouf » très inhabituel pour une romance.

Même les romances russes, dont la fin se révèle souvent tragique, et dont les sentiments exacerbés sont souvent décrits avec la plus grande précision, ne nous ont pas laissé cette impression de gêne, de malaise sur la fin.

Seule partie intéressante, quand Edward revient dans sa famille en Angleterre avec Cécilia à la fin. On respire enfin !

A lire quand on a un moral de choc. A éviter si l’on est fatigué ou au creux de la vague.

Le précédent tome était beaucoup plus plaisant. Nous attendons le 3e opus de la série néanmoins avec impatience.

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.