Un goût de Paradis de Julia Quinn

 

Un goût de Paradis de Julia Quinn

Note : ♥♥1/2

Un début flamboyant !

(Note de Miss Love)

Série : Le quartet Smythe-Smith – tome 1
Année : 2011
Traduction : Anne Busnel
Tire original : Just like heaven
Éditions : J’ai lu aventures et passions / 2017 Contexte :
Ton : 100% romantique
Profil du héros : Aristocrate
Epoque : 19e Pays : Angleterre


Résumé officiel Un goût de paradis (J’ai Lu pour elle – Aventures et passions):

En ce printemps 1824, lady Honoria Smythe-Smith se morfond chez elle depuis que son frère Daniel, contraint à l’exil après un scandale retentissant, a laissé la maison vide et leur mère désespérée. Comment échapper à cette ambiance morose ? En se mariant ! Hélas, lors de la précèdente saison, tous ses prétendants l’ont mystérieusement abandonnée sans un mot d’explication. Cette année, Honoria entend bien forcer le destin. Elle jette son dévolu sur le jeune Gregory Bridgerton et, lors d’une garden-party à Cambridge, met au point un plan infaillible pour l’attirer dans ses filets. Mais Marcus, son ami d’enfance, va tout faire capoter…

Avis :

Un début flamboyant voire époustouflant pour ce premier tome Un goût de Paradis, de la série Le Quartet Smythe-Smith. Du grand Julia Quinn !

Malheureusement, le charismatique comte de Chatteris perd beaucoup beaucoup de charisme en passant des pages et des pages, peut-être une centaine, dans son lit, mourant d’une septicémie qui n’en finit plus et dont le lecteur ne voit plus la fin non plus. Julia Quinn a-t-elle voulu créer le suspense ? Toujours est-il que nous avons envie de tourner les pages tant l’auteure fait traîner en longueur cette agonie, au point que le lecteur se dit : « Bon, qu’on en finisse, soit il meurt une bonne fois pour toute, soit on le remet sur pied, mais là, faut que ça cesse « .

C’est là que le rapprochement se fait. Malgré tout, nous avons trouvé que les pages où Marcus agonise nuisent à l’intrigue amoureuse, nettement ralentie. Enfin, Honoria et Marcus à l’issue de la maladie se font soudainement et rapidement un petit bisou. Nous aurions aimé un jeu de séduction un peu moins facile, plus travaillé. La séduction tient néanmoins ses promesses et arrive en fin de livre, quand Marcus doit prouver son amour à une Honoria sceptique, envahie par le doute.

Un bon livre si l’on met de côté la centaine de pages au coeur du récit qui freinent la progression de l’histoire, brisent le rythme, et nous font vivre Greys Anatomy au XIXe siècle…

 

Résumé du blog :

Marcus garde un oeil sur la soeur de son meilleur ami Daniel, en exile sur le continent. Jusqu’ici, il est parvenu à écarter tous les prétendants inopportuns. A présent, il laisse la délicate Honoria tenter de séduire Gregory Bridgertone. Mais pour parvenir à ses fins, celle-ci creuse un trou et veut simuler une entorse. Pas de chance pour Marcus, par inadvertance, c’est lui qui se foule la cheville. Et cet accident va le précipiter vers la mort.

Heureusement, Honoria et sa mère, alertées, vont courir à son secours et le sauver d’une septicémie. Marcus n’a plus de famille. La maladie va rapprocher Marcus et Honoria.

Mais Honoria ne croit pas en l’amour de Marcus pour elle. Elle apprend qu’il avait juste promis à son frère de veilleur sur elle. Alors le pauvre Marcus va devoir ramer pour lui faire entendre raison. Et quand on est plutôt du genre timide, ce n’est pas facile.

____________________________________

Titre : ♥♥♥♥♥ Couverture : ♥♥♥ Style : ♥♥♥ Intelligence : ♥♥♥ Humour : ♥♥
Love : ♥♥ Sexe : ♥♥♥ Dialogues : ♥♥ Rythme : ♥♥ Intrigue : ♥♥

Un goût de Paradis de Julia Quinn

sur le site de

J’AI LU

____________________________________________________________


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *