Tout sur Victoria, la nouvelle collection historique

Stéphanie Laurens - Audacieuse Heather - romance historique - in the mood for love

Tout sur Victoria, la nouvelle collection historique

La création d’une nouvelle collection, évènement rare dans le domaine de la romance historique, vaut la peine que l’on sorte champagne et confettis ! Victoria vient de voir le jour début 2016 aux éditions Harlequin, en parallèle des Historiques, emblématique collection de romance historique du label bien connu des passionnés. Alors pourquoi cette nouvelle série alors que les Historiques constituent déjà un pilier fondateur des ces éditions ? Le mystère qui entoure cette naissance nous a donné envie de connaître les dessous de l’affaire, le pourquoi du comment. Pauline Bonnefoi, Responsable d’édition pour ce pôle chez Harlequin lève le voile sur ce choix éditorial.

Pauline Bonnefoi - éditrice pôle Historique - Harlequin
Pauline Bonnefoi – éditrice pôle Historique – Harlequin

1) Pourquoi la naissance d’une nouvelle collection au sein des éditions Harlequin ?

Nous avons eu l’occasion de publier des auteurs parmi les plus prestigieux de la romance historique anglo-saxonne. Il nous a donc paru logique de leur consacrer une collection, conçue de façon à mettre en valeur leur nom et la singularité de leur plume.

2) En quoi cette toute nouvelle collection se différencie-t-elle des autres collections ?

                « Victoria » se différencie des « Historiques » par plusieurs aspects. Tout d’abord, l’approche éditoriale est différente : quand « Les Historiques » continuent à tenir les promesses d’une collection déjà bien connue des lectrices, « Victoria » met en avant les auteurs dans leur singularité. Elle propose des textes de qualité, tantôt mêlés d’aventure, de suspense ou d’humour, avec une pagination qui varie d’un auteur à l’autre. En outre, les romans publiés dans « Victoria » se situent principalement dans la Régence anglaise, alors que « Les Historiques » proposent une grande diversité d’époques, des conquêtes vikings aux guerres napoléoniennes.

3) Comment le nom de « Victoria » s’est-il imposé ?

                « Victoria » a conquis tous les suffrages, car ce prénom incarnait au mieux l’héroïne de cette nouvelle collection : une femme à la fois forte et féminine, qui, loin de se soumettre aux contraintes de la société, se rend maîtresse de son destin. Même si son règne est plus tardif, nous apprécions aussi la référence à la reine : non seulement Victoria a osé le mariage d’amour malgré son titre de souveraine, mais elle a marqué à jamais l’Histoire en faisant de l’Angleterre l’une des plus grandes puissances mondiales.

4) Sur quels critères avez-vous sélectionné les titres ?

                Nous cherchons avant tout des titres qui nous touchent, des héroïnes qui sortent des sentiers battus et des styles qui nous frappent par leur intensité, leur réalisme ou leur humour. L’héroïne doit être attachante, et son développement crédible et intéressant à suivre. Nous sommes bien sûr heureux de pouvoir publier de grands noms de la romance historique, mais nous nous souhaitons aussi faire connaître les plumes émergentes.

5) Cette collection signifie-t-elle que les historiques remportent toujours un franc succès sur le marché de la romance et que l’engouement pour le genre est loin de se tarir ?

                La romance historique est loin d’être une mode. Elle fait partie de ces genres qui sont soutenus par un public de lectrices fidèles et passionnées, comme le démontre le succès constant de la collection « Les Historiques », créé chez Harlequin il y a plus de vingt ans.

6) Avez-vous d’autres projets de collections historiques ?

                Pour l’instant, Victoria doit d’abord s’imposer dans le paysage de la romance historique. Mais nous sommes toujours en recherche de nouveaux projets !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.