Loretta Chase - Sur la soie de ta peau

Sur la soie de ta peau de Loretta Chase

 

Loretta Chase - Sur la soie de ta peau

Sur la soie de ta peau de Loretta Chase

Note : ♥♥

 Séduction et belle dentelle

(Note de Miss pop Art)

Série : Les couturières – Tome 1
Année : 2011
Traduction : Anne Busnel
Tire original : Silk is for seduction
Éditions : J’ai lu aventures et passions / 2012 Contexte : Bals, aristocratie, voyage
Ton : suspense, impertinence
Profil du héros : Aristocrate
Epoque : Fin 19e siècle
Pays : Angleterre


Résumé officiel  (J’ai Lu pour elle – Aventures et passions):

– Le mot que vous cherchez est… style, Votre Grâce.

Le duc de Clevedon se demandait justement quelle qualité indéfinissable rendait Mme Noirot si fascinante. Celle qui ose se présenter comme « la plus grande couturière du monde » veut le convaincre que sa future femme doit lui commander toutes ses toilettes si elle veut tenir dignement son rang.

Sous cette apparence gracieuse, Mme Noirot est une redoutable femme d’affaires. Clevedon devrait lui rire au nez. Il en est incapable. Car, bien que ses fiançailles soient sur le point d’être annoncées, c’est cette adorable roturière qui occupe toutes ses pensées.

Résumé du blog :

 

Le duc de Clevedon doit épouser Clara fairfax, une jeune femme de l’aristocratie, idéale pour un duc.

Oui, mais voilà. Depuis une certaine soirée où il l’a entraperçue, il n’a d’yeux que pour Mme Noirot, la styliste du tout Londres. Mme Noirot et ses soeurs, qui raffolent des potins, apprennent que le magnifique duc de Clevedon va se marier. Mme Noirot va alors tout faire pour l’approcher et se faire remarquer de lui. Elle veut, entre autres, le persuader de faire effectuer par ses ateliers les toilettes de sa future épouse, une jeune femme capricieuse et grognon qui va faire appel à elle néanmoins.

Madame Noirot a une fille qui va faire craquer la maison du duc.

Qui a dit qu’un enfant pouvait être un obstacle à la séduction ?

Dans ce livre, La petite fille, Erroll, représente plutôt un hameçon !


Avis :

Malheureusement, le profil de l’héroïne, une charmante couturière avec un enfant sur les bras et un secret de famille, n’a pas su convaincre les lectrices du blog. Aussi magnifique soit-elle, Mme Noirot, avec ses rubans, ses aiguilles et ses dentelles, ne nous a pas fait rêver…

Quant au héros, il est pris entre deux femmes et met un temps incommensurable à choisir…

Une histoire mignonette à lire mais qui manque cruellement de piment. Trop gentil, trop lisse.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.