Eva Leigh - Sage mais pas trop

Sage mais pas trop d’Eva Leigh

 

 Eva Leigh - Sage mais pas trop

Sage mais pas trop d’Eva Leigh

Note : ♥♥

Des longueurs à n’en plus finir et une histoire qui tourne en rond

(Note de Mlle Champagne)

Série :  Chroniques à l’encre rouge – Tome 3
Année : 2016
Traduction : Agnès Girard
Tire original : Temptations of a wallflower
Éditions : J’ai Lu Aventures et Passions / 2018 Contexte : Victorien
Ton : 100% romantique
Profil du héros : Pasteur
Epoque : 19e
Pays : Angleterre


Résumé officiel  :

À Londres, les écrits érotiques de La lady de petite vertu font scandale. Il faut démasquer cette créature corrompue ! clament les bien-pensant… bien loin de se douter que derrière ce pseudonyme se cache la fille d’un duc. Timide en société, Sarah s’évade grâce à sa plume audacieuse et compense son manque d’expérience par une imagination débordante, rêvant de connaître dans la vraie vie ces émois charnels qu’elle sait si bien décrire. Le beau Jeremy Cleland est le seul homme avec qui elle ait envie d’explorer les mystères de la sensualité, quitte à ce que le jeune pasteur découvre son sulfureux secret.

 


Avis :

Sage mais pas trop d’Eva Leigh est une bonne histoire mais jonchée de longueurs qui érodent l’intérêt du lecteur au fil des pages.

Le héros est atypique, un homme qui aime la chair sous  les atours d’un homme d’Eglise.  Dès le départ, le marché conclu entre le héros et son père pour retrouver la mystérieuse auteure d’ouvrages érotiques ne semble pas cohérent. Pourquoi accepte-t-il un tel deal ? Les arguments invoqués ne sont pas assez convaincants. Une femme écrivain de ce genre de littérature à cette époque ne s’avère pas plus cohérent. On imagine mal le pasteur se procurer facilement et lire les oeuvres érotiques d’une londonienne.

Les deux personnages seront en osmose parfaite, pourtant, le lecteur peine à s’attacher à ce couple un peu trop sensuel. Parfois l’histoire tourne en rond.

Nous sommes assez déçus par l’histoire.

La couverture du livre nous a cependant séduites.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.