L’aventurier de Sabrina Jeffries

 

Sabrina Jeffries - L'aventurier
Sabrina Jeffries – L’aventurier

L’aventurier de Sabrina Jeffries

Note : ♥♥♥♥♥♥ (6/5)

Fabuleux/exceptionnel

(Note de Mlle Rose)

 

Fiche de Sabrina Jeffries

Lien de L’interview de Sabrina Jeffries

 

 

  • Série : Les Hussards de Halstead Hall – Tome 2

  • Titre original : The truth about Lord Stoneville

  • Traduction : Cécile Desthuilliers

  • Année : 2010

  • Éditions : J’ai Lu aventures & passions /2014

  • Ton : impertinence, humour

  • Contexte : 100% romantique

  • Pays : Angleterre

  • Période : 19e

  • Protagonistes :  Annabel Lake  / Jarrett Sharpe

 

Résumé : Afin d’éviter le mariage, Jarred Sharpe accepte de s’occuper pendant un an de la brasserie familiale Plumtree en remplacement de sa grand-mère malade. Alors qu’il vient de prendre position à la direction de l’entreprise, Annabel Lake, issue d’une brasserie concurrente, vient solliciter son aide pour éviter la faillite de l’entreprise dirigée par son frère.

Alors que Jarred considère son offre avec désinvolture, il est néanmoins séduit par la jeune femme qui le met au défi : il l’aidera à remonter la brasserie Lake Ale si elle remporte la partie de carte. Mais si elle perd, elle réchauffera son lit.

________________________________________________________

Avis sur le livre

L’aventurier de Sabrina Jeffries

LA PERFECTION – UN OUVRAGE ÉPOUSTOUFLANT et RICHE !

Nous ne pensions pas qu’il serait un jour possible de lire un récit d’une telle qualité et écrit avec un tel talent.

C’est tout simplement époustouflant et parfait.

L’intelligence de l’auteur transpire à chaque page, dans les enchainements, les idées, les bons mots,  la personnalité des personnages, le rythme, les dialogues, les multiples intrigues. Dans TOUT.

Nous avons été plusieurs à le lire (un panel de lectrices du blog avec des goûts très hétéroclites).

Certaines lectrices ne sont pas friandes des livres sans bals ni personnages aristocratiques, d’autres n’aiment pas les vieilles filles ni les contextes commerçants, d’autres sont séduites uniquement par les bad boys, j’avoue moi-même ne pas affectionner particulièrement les héroïnes mères célibataires par exemple, ni les héros joueurs, ET POURTANT, POURTANT, quels que soient nos goûts, à la lecture de ce récit, la même impression a fait jour à la dernière page : « Quel immense talent et quel moment de plaisir ! »

Ce livre a fait l’unanimité et nous a toutes transportées grâce au talent de l’auteur. Nous avons été happées, comme dans un tourbillon, par l’histoire de cette famille Sharpe, où les personnalités des héros et des personnages secondaires sont originales et parfaitement creusées par l’auteur, sur fond d’intrigue criminelle, où se mêlent également histoires d’amour, mauvais garçons, sensibilité et chantage. Un régal !

Ce livre est, à notre sens, le fruit d’un auteur qui a des aptitudes et des capacités hors normes tant sur le plan rédactionnel que celui de l’intelligence.

Déjà séduits par le premier opus sur Lord Stoneville, nous avons été si sensibles et fascinées par ce second tome que nous avons contacté l’auteur afin d’en savoir plus sur elle et cette série. Non seulement Sabrina Jeffries est brillante, mais, en plus, elle est absolument exquise, gaie, simple et abordable. La véritable intelligence en somme.

Les points forts : Un rythme parfait, aucune longueur ni dialogue inutile, des chutes de chapitre bien étudiées, des personnages dépeints en profondeur dans leur ressenti, jusqu’au plus profond de leur âme, des répliques pleines d’esprit, de multiples intrigues, un très bon style, de l’impertinence, de l’humour, de la sensibilité, de la pudeur, de très belles scènes sensuelles et originales, des jeux de mots habiles, de la philosophie, des détails historiques mais aussi sur l’univers des brasseries.

Les points faibles : Vraiment parce que nous avons ratissé au peigne fin, mais c’est le seul élément que nous ayons trouvé de négatif : que l’héroïne ait reçu une proposition en mariage d’un boucher de Burton avant Jarrett Sharpe. L’auteur aurait pu trouver un prédécesseur peu plus raffiné.

____________________________________________________________

En détails :

 

L’aventurier de Sabrina Jeffries

Titre : ♥♥♥

Titre très tentant mais qui ne colle pas au titre original ni à l’esprit du héros.

Couverture : ♥♥♥♥♥

Très jolie couverture même si la robe ne doit pas correspondre aux robes anglaise en vigueurs en 1825.

Histoire : ♥♥♥♥♥

Parfaitement élaborée. Un travail d’orfèvre

Style : ♥♥♥♥♥

Intelligence : ♥♥♥♥♥

Humour : ♥♥♥♥♥

Dialogues : ♥♥♥♥♥

Les personnages : ♥♥♥♥♥

L’histoire d’amour : ♥♥♥♥

Sexe : ♥♥♥♥♥

Rythme : ♥♥♥♥♥

Intrigues : ♥♥♥♥♥

A vous de laisser votre avis !

4 comments

  1. Merci pour le conseil.

    A lire absolument !!

    le livre est vraiment bien et change de la plupart de ce qu’on peut lire dans le genre. J’ai beaucoup aimé la relation entre Annabel et Jarret. Les deux héros sont atypiques et le contexte aussi.
    D’accord aussi sur le fait que l’écrivain a beaucoup de talent !

     
  2. Un bon livre en effet. Une belle histoire d’amour qui change de l’ordinaire. je mettrais 5 coeurs aussi !

     
  3. Incroyable. Totalement d’accord. Le livre est original et drôle. Et quelle belle histoire d’amour. Le héros est une vraie tête à claque au début et derrière les apparences, il est beaucoup plus intéressant qu’il ne le laisse voir. L’héroïne est tempérée dès le début. Ni trop fofolle ni trop bébête. Elle est parfaite. Lui, devient vite très amoureux. Elle, ne cède pas car l’enjeu de l’avenir de la famille est entre ses mains. J’ai lu le livre en un soir et une nuit.

     

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.