Un si joli conte de fées de Karen Ranney

 
Karen Ranney - Un si joli conte de fée
Karen Ranney – Un si joli conte de fée

Un si joli conte de fées de Karen Ranney

 

Note : ↓

Un livre dérangeant

(Note de Miss A.)

 

  • Série : –
  • Année : 1998
  • Éditions : J’ai Lu / Aventures & Passions / 2014

 

  • Contexte : 100% romantique
  • Ton : tristesse
  • Profil de héros : Aristocrate
  • Pays : Angleterre
  • Période : Dénut 19e
  • Protagonistes :  Tessa – le Duc de Kittridge

Résumé : Tessa tombe amoureuse du Duc de Kittridge et l’épouse 3 ans plus tard. Mais le lendemain des noces, le duc la quitte et reprend sa vie d’avant avec ses amis débauchés et sa maîtresse à Londres, laissant Tessa dans son domaine de Kittridge. Tessa, que les gens traitent déjà avec mépris, part pour Londres le rejoindre. Pour elle, il est impensable que son mariage avec l’homme qu’elle aime ne fonctionne pas. Et pour que ce mariage réussisse, elle est prête à supporter plus que nulle autre femme ne supporterait. Le duc a bien l’intention de se débarrasser de cette femme encombrante et fera tout pour la dégoûter de lui, même si cela passe par l’avilissement.

____________________________________________________________

Avis sur le livre :

Pas une once de conte de fée dans ce récit.

Une énorme déception que ce livre où l’on souffre autant que l’héroïne. Je n’ai tiré aucun plaisir de cette lecture où la conduite du héros est inqualifiable jusqu’à la fin du livre. Quant à l’héroïne, sans être féministe, comment peut-elle inspirer du respect à un homme quand elle n’en a pas même pour elle-même ?

J’ai trouvé le personnage de l’homme gratuitement cruel, désabusé, méchant et malsain. Il tire plaisir du fait qu’il maltraite sa femme, la choque et la fait plier. C’est un pervers qui prend plaisir à la maltraiter moralement.

Même en essayant d’apprécier la situation sous l’œil d’une femme du XIXe siècle, nous n’avons pas compris la réaction de l’héroïne et trouvé celle du duc intolérable. Au blog, nous avons été partagées entre l’envie de coller notre poing à la figure de ce mari minable, ou celui de prendre un amant.

Les points forts : très bon style. Une plume qui sort de l’ordinaire.

Les points faibles : des incohérences grossières sur le plan psychologique. Le héros est monstrueusement irrespectueux, au delà de ce qu’on peut supporter, à moins d’être maso. Encore un profil d’homme tourmenté qui va changer grâce à sa femme. Il faut arrêter de faire croire aux lectrices naïves qu’une femme peut guérir les blessures d’un homme. C’est une illusion narcissique que de le penser. La vie ne fonctionne pas comme cela. Ce qui donne un héros et une histoire amoureuse forcément bancales dès le départ. Des longueurs conséquentes tout au long du récit. une héroïne qui s’accroche au-delà de la bêtise à cet homme. une famille encore trop laxiste face au duc. Un duc qui souvent fait davantage penser à un adolescent qu’à un homme.

____________________________________________________________

En détail :

Titre : ↓ (totalement incohérent avec le livre, qui n’est que souffrance)

Couverture : ♥♥♥

Histoire : ↓

Style : ♥♥♥♥♥

Intelligence :

Humour : ↓

Dialogues : ↓

Les personnages : ↓

L’histoire d’amour :

Sexe : ↓

Rythme : ↓

Intrigues : ↓

A vous de laisser votre avis !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.