Les Brumes de Cornouailles de Eve Silver

 
Eve Silver - Les brumes de Cornouailles
Eve Silver – Les brumes de Cornouailles

Note : ↓  (Note de Miss A.)

Catégorie : Littérature sentimentale / Romance Historique

Titre : Les brumes de Cornouailles

Série :

Auteur : Eve Silver

Année :

Éditions : J’ai Lu / Aventures & Passions / 2009

_______________________________________________________________

L’histoire

Protagonistes : Jane HeatheringtonAidan Warrick

Résumé : Jane Heatherington sait que son père est contraint de vendre leur auberge quand elle rencontre le nouveau propriétaire de Trevisham House. Qui est Aidan Warrick, à la beauté âpre ? Un contrebandier ? Un naufrageur ? Un meurtrier ? On ne gagne pas honnêtement une telle fortune, et certains le disent même de mèche avec le diable. Jane est stupéfaite lorsqu’elle comprend que Warrick est l’unique créancier de son père et qu’il est venu réclamer son dû. Gedeon Heatherington n’a plus d’argent ? Qu’importe ! Warrick prendra sa fille…

____________________________________________________________

EN UN MOT, « Les brumes de Cornouailles » de Eve Silver :

Tout avait bien commencé, avec de bonnes idées et une bonne thématique. Et puis, rien n’a pris. Il y a des sursauts dans le récit où l’on se dit ‘ça y est, on y vient, on va enfin ressentir un frisson, du baume au coeur, on va vibrer », mais finalement rien n’arrive et les promesses ne sont pas tenues.

Et tout est tellement sombre. Nous avons l’impression que l’auteure est dépressive et se complet dans une atmosphère suffocante.

Pour nous l’amour rime avec bonheur, légèreté, gaieté, paillettes, combat, fusion, jeu, séduction, possession. C’est une explosion de sentiments, un feux d’artifice intérieur. Là, nous sommes à l’opposé.  dans une sourde souffrance continue.

A mon sens, et c’est le point de vue que l’on partage sur le blog, l’ère des héros sombres et tourmentés, comme ceux que l’on affectionnait dans les années 90, est révolue. Les femmes actuelles veulent des hommes forts et sûrs d’eux, pas des hommes qui se construisent sur une blessure et réveillent en nous un sentiment maternel plutôt que féminin et sensuel. On veut se sentir femme, on veut sentir de vrais héros virils, pas des hommes à problèmes qui trainent des casseroles. Ou alors des hommes qui ont surmonté et dépassé ces problèmes. pas des hommes qui ruminent encore leurs blessures.

Les points forts : une intrigue qui semble bonne à la base, avec des contrebandiers.

Les points faibles : Trop de descriptions stériles, de longueurs inutiles qui freinent le récit. Une héroïne  faible et qui se pose trop de questions. Un héros aux prises avec ses démons intérieurs. une froideur mélancolique et triste tout au long de l’histoire qui envahit le lecteur désagréablement.

____________________________________________________________

EN DETAIL,

« Les brumes de Cornouailles » de Eve Silver :

♥  LE LIVRE VISUELLEMENT :

Titre : ♥♥♥♥

Couverture : ♥♥♥♥

♥  DÉCRYPTAGE DU RÉCIT :

Histoire : ♥

Style : ♥♥

Intelligence :

Humour :

Dialogues : ↓

Les personnages : ↓

L’histoire d’amour : ♥

Sexe :

Rythme : ↓

Intrigues : ♥

A vous de laisser votre avis !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.