Eveille-moi de Christie Bronn

 
Christie Bronn - Eveille-moi
Christie Bronn – Eveille-moi

Note : ♥♥♥ (Note de Miss A. et Miss Champagne)

Catégorie : Littérature sentimentale / Romance Contemporaine

Titre : Eveille-moi

Série :

Titre original :

Auteur : Christie Bronn

Année : 2013

Éditions : Editions de la Reine – 2014

_______________________________________________________________

L’histoire

Protagonistes :  Emily Marricourt / Ethan Reed

Résumé : Poursuivie par un beau-père meutrier qui l’a abusée pendant toute son enfance, Emily Marricourt fuit à Paris où elle rejoint son meilleur ami, Hugo, artiste peintre. Ethan Reed achète un portrait d’Emily réalisé par Hugo à l’occasion d’un vernissage. C’est lors de cette soirée qu’il fait la connaissance d’Emily. Dès lors, il n’a qu’une obsession : faire de la jeune femme sa partenaire sexuelle. Il aime dominer et veut s’amuser avec elle, mais sans s’engager sentimentalement.

____________________________________________________________

EN UN MOT,

Eveille-moi

de Christie Bronn  :

Hasard, pas hasard ? Le livre de Christie Bronn est pour nous à 70% la copie « à la française » du livre de Sylvia Day « Dévoile-moi » : trauma psy pour l’héroïne avec violences sexuelles causées par un membre rattaché de sa famille, trauma psy pour le héros par rapport à son enfance, immeuble qui porte le nom du héros, elle travaille dans le même immeuble et ils se croisent dans les ascenseurs,  meilleur ami de l’héroïne gay, autre femme qui rentre dans l’histoire et suscite la jalousie de l’héroïne, petite crise de couple, il lui présente son père, etc.

Cependant, contrairement à « Dévoile-moi », Christie Bronn magne dans son ouvrage admirablement la langue française, intègre un héros plus tendre et avec moins de séquelles psychologiques, une relation moins axée sur le sexe et le pouvoir de l’argent et sans vulgarité. L’auteur nous offre une vraie happy end et pas une fin en queue de poisson comme dans « Dévoile-moi », et le livre est rempli de tendresse, alors que le livre de Sylvia Day est surtout rempli de « baise » et pour nous, médiocrement écrit.

Les points forts : une très belle plume ! , de l’originalité (l’intégration de textos, l’intégration de paroles de chanson, d’extraits de son journal), une double intrigue (amoureuse et policière), un héros qui l’aime et qui fait montre de tendresse avec elle, un ami gay super sympa. Le rythme est très bien géré par l’auteur. Il n’y a pas de temps morts. La rencontre par rapport au tableau est très bien trouvée dans la galerie. La peur de l’héroïne transpire tout le long du livre. D’autre part, l’intrigue avec le beau-père meurtrier n’est pas déplaisante et pimente l’histoire.

Les points faibles : Pourquoi des prénoms anglais alors que le livre est français et se passe à Paris ?, pourquoi des héros tordus avec des gros traumas psychologiques ? c’est vraiment too much, les rapports domination/soumission comme dans « 50 nuances de Grey » ou « Dévoile-moi » sont loin de faire fantasmer toutes les femmes. L’attitude du héros au départ, qui ne laisse pas le choix à l’héroïne et qui s’impose est tout à fait déplaisante. On dirait un gros « lourd » sans finesse, surtout quand il lui dit que c’est pour une relation uniquement basée sur le sexe… Pourquoi un héros avec des déviances sexuelles et non un héros « normal » avec une sexualité débridée mais sans perversité ? Incohérence psychologique : Les hommes qui ont besoin de dominer ont surtout des complexes d’infériorité et ils iraient plutôt chercher une femme sûre d’elle qui rayonne et les valorise aux yeux des autres, et pas une femme comme l’héroïne.

____________________________________________________________

EN DÉTAIL,

Eveille-moi

de Christie Bronn  :

Titre : ♥♥♥♥

Couverture : ♥♥♥♥♥

Superbe, simple et sobre.

Histoire : ♥♥♥

L’histoire est bien gérée. On a apprécié le fait qu’il y ait un prologue et un épilogue aussi et que les héros aient trouvé une stabilité à la fin.

Le début de l’histoire met en haleine sur le plan de l’intrigue policière, tout en laissant planer le doute sur le héros. Très vite, on se rend compte que c’est le beau-père qui est le criminel en question dont parle l’héroïne au début du livre et non le héros. A ce moment là, nous sommes déjà rentrés dans l’intrigue amoureuse.

Les ambiances sont bien retranscrites ainsi que ce que pensent les protagonistes. On a les musiques, tout le ressenti des personnages et c’est très agréable et cela rend très vivante l’histoire. Vivante également par le fait que le récit ait été écrit au présent.

On aurait juste apprécié un passif moins pesant pour l’héroïne.

Et on se demande pourquoi elle perd ses moyens devant son beau-père alors que la souffrance et la haine auraient dû ranimer sa colère et la faire tirer se venger, tirer sur lui, pas se laisser attacher et maltraiter. Nous n’avons pas aimé ce passage de l’histoire.

Style : ♥♥♥♥1/2

Très bon style, fluide et agréable à lire. Des mots recherchés. Des phrases bien construites, équilibrées et travaillées.

Intelligence : ♥♥

Du talent !

Humour : ♥

Dialogues : ♥♥♥

Les personnages : ♥♥

Emily : trop auto-destructrice, trop de problèmes. On ne s’identifie pas au personnage et elle ne nous a pas fait rêver. Pourquoi être allée chercher une enfance aussi sordide que le fait d’avoir été abusée par son beau-père pendant 6 ans ? C’est horrible et cela nous est même paru très malsain.

Ethan : après un comportement au départ très lourd avec des goûts pervers, il se révèle aimant, présent, fiable, fidèle, « sauveur ». Il est sûr de lui naturellement, sans jeter son pouvoir et son argent à la figure pour être celui qu’il veut être, contrairement au héros de « Dévoile-moi ».  On a beaucoup aimé le personnage ! Son trauma vis à vis de sa mère nous a plu et n’est pas dérangeant, contrairement à celui de l’héroïne.

L’histoire d’amour : ♥♥♥

Une belle histoire d’amour qui commence avec un homme qui lui propose un « plan cul récurrent » et sado-maso sans engagement sentimental, et qui finit par devenir une véritable histoire d’amour avec beaucoup de tendresse. Malheureusement, l’auteur passe du plan cul à l’histoire d’amour sans transition. On ne voit pas vraiment l’évolution. C’est un peu déconcertant pour le lecteur qui aurait apprécié un développement de la relation. D’autre part, le côté sado-maso n’apporte rien à l’histoire, à part se dire que le héros est tordu.

Sexe : ♥♥♥

Belles descriptions, pas de vulgarité.

Rythme : ♥♥♥

Bon rythme.

Intrigues : ♥♥♥

Double intrigue : amoureuse et policière ! Yes !

A vous de laisser votre avis !




Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.