Dans le lit d’un inconnu de Mary Wine

 

Mary Wine - dans le lit d'un inconnu - La saga Mc james - Tome 1
Mary Wine – dans le lit d’un inconnu – La saga Mc james – Tome 1

Dans le lit d’un inconnu de Mary Wine

Note : ♥1/2

Ennuyeux et peu crédible

(Note de Miss Love)

 

  • Série : La saga Mcjames
  • Titre original : In bed with a stranger
  • Traductrice : Lionel Evrard
  • Année : 2009
  • Thème : 100% romantique
  • Pays : Angleterre/Ecosse
  • Profil de héros : Laird
  • Période : 16e siècle
  • Éditions : J’ai Lu / Aventures & Passions / réédition
  • Protagonistes :  Anne – Broderick

 

Résumé : Le Comte de Warwickshire vit dans son château avec son épouse, sa fille  ainsi que sa maîtresse et ses enfants illégitimes. Il vient de  marier sa fille légitime, Mary à Broderick, le lair du clan Mc James. Sa femme décide alors de remplacer Mary par la fille aînée de sa maîtresse afin que sa fille n’aille pas en Ecosse et n’ait pas à coucher avec cet écossais. Une fois qu’Anne sera enceinte, elle reviendra au château et accouchera. Mary prendra l’enfant et déclarera qu’elle est la femme légitime si Broderick veut ses terres, sinon, il devra se passer de dot. Anne prend donc la place de Mary. Pour qu’Anne se taise, la femme du Comte lui fait du chantage. Quand Broderick vient chercher sa femme, il n’y voit que du feu. Et peu à peu, il a très envie de cette femme qui semble se refuser à lui.

___________________________

Notre avis sur ce livre :

Que dire de ce livre qui débutait bien mais repose sur une intrigue peu crédible ? Le héros la qualifie lui-même d’abracadabrantesque ». Et quand le lecteur lit ce commentaire  au cœur du livre, il se demande lui aussi pourquoi l’auteur a persisté dans cette voie car c’est ce qu’il ressent depuis le début du récit : que rien ne tient debout.

On finit de lire l’ouvrage en baillant. Après le premier quart du livre l’ennui nous gagne. La mayonnaise ne prend vraiment pas.

L’histoire d’amour entre Anne et Broderick ne repose que sur le sexe. C’est une relation profondément plates et sans saveur.

D’autre part, les scènes sensuelles sont trop nombreuses et assez crues à tel point que l’on se dit que ce livre s’apparente plus à de la littérature érotique que de la romance.

Loin de bouder les scènes sensuelles, nous, lectrices du blog, trouvons que  ce livre change de catégorie. Nous ne sommes plus dans la romance du tout mais dans la littérature érotique. Et ce n’est tout simplement pas ce que nous recherchons, sinon nous lirions directement de la littérature érotique.

Les points forts : une bonne idée de départ : faire un échange de fille. mais malheureusement, l’intrigue de l’auteur ne tient pas debout .

Les points faibles : une héroïne sans relief et faible, totalement soumise ; des longueurs à n’en plus finir ; une intrigue principale peu travaillée et peu crédible ; un couple dont l’entente ne repose que sur le sexe (un couple de lapins) ; aucun humour ; des informations historiques quasi inexistantes ; trop de scènes sensuelles et trop crues (sinon autant changer de registre et lire de la littérature érotique).

______________________

En détail :

Titre : ♥♥♥♥

4 ♥ car il respecte le titre original.

Couverture : ♥♥♥♥

Très jolie couverture.

Histoire : ♥

Le récit est truffé d’incohérences dont voici quelques notes prises par les lectrices :

Le Comte vient de marier sa fille mais n’est pas présent quand le laird vient la chercher.

Jamais un comté ne serait laissé entre les mains d’une femme.

La maîtresse d’un comte qui vit avec lui au château ne serait pas traitée de la manière décrite par l’auteur, encore moins ses enfants.

Un Laird, aussi amoureux fût-il, n’aurait pas accepté n’avoir été mystifié de la sorte et aurait exigé réparation. De plus, les intérêts politiques primaient à l’époque sur le sentiment amoureux.

L’héroïne, qui tombe amoureuse du héros, ne lui révèle rien de la supercherie, alors que c’est dans l’intérêt de l’homme qu’elle aime de déjouer la trahison qui lui est faite.

Etc…

Style : ♥♥

Bon style.

Intelligence : ↓

Humour : ↓

Dialogues : ↓

De nombreux dialogues inutiles.

Les personnages : ↓

Des héros peu attachants auxquels on a du mal à s’identifier.

L’héroïne est soumise, sans caractère, et finalement pas si perturbée par le mensonge, sinon elle aurait révélé la vérité à l’homme qu’elle aimait quand bien même une menace pesait sur sa famille, menace que la comtesse n’aurait pu mettre à exécution car elle s’avère  incohérente.

L’histoire d’amour : ↓

Si une histoire d’amour se résume au sexe, c’est bien triste…

Sexe : ♥♥

Pour une fille qui découvre l’amour, le héros aurait pu lui faire découvrir l’étendue des plaisirs de façon plus délicate et prendre le temps avant de passer la 7e vitesse.

Nous avons connu beaucoup mieux. De plus, les scènes coupent le rythme, l’intrigue et les dialogues.

Au final, on se dit « encore une scène de sexe »… Et on soupire…au lieu de trouver la scène pertinente dans le livre.

Rythme : ↓

Intrigues : ♥

A vous de laisser votre avis !




Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.