Quatre nuits avec le duc d’Eloisa James

 

Eloisa James - Quatre-nuits-avec-le-duc - j'ai lu pour elle- aventures et passions

Quatre nuits avec le duc d’Eloisa James

Note : ♥♥♥♥

Un très bon divertissement

(Noté par Miss Champagne)

 

Fiche d’Eloisa James

  • Série : Les duchesses – Tome 8
  • Titre original : Four nights with the duke
  • Année : 2015
  • Traductrice : Maud Godoc
  • Éditions : J’ai Lu / Aventures & Passions / 2016
  • Contexte : Querelles d’héritage
  • Ton : 100% romantique, suspense
  • Profil de héros : aristocrate
  • Pays : Angleterre
  • Période : 18e siècle
  • Protagonistes :  Mia  / Vander

 

Résumé officiel

Adolescente, Emilia a été humiliée par Vander Brody, futur duc de Pindar, dont elle s’était entichée. Elle s’est juré de l’oublier. Aujourd’hui, la donne a changé. Toujours célibataire à vingt-huit ans, elle sait qu’elle doit acquérir une position sociale respectée si elle veut obtenir la tutelle de son neveu. Or il se trouve qu’elle possède un document compromettant qui, s’il venait à être divulgué, ferait perdre à Vander son titre et sa fortune. Emilia n’hésite pas à le faire chanter pour se faire épouser et Vander, la rage au cœur, est bien obligé de céder. Magnanime, la jeune fille pensait lui rendre sa liberté au bout d’un an, mais la chasseresse va se retrouver prise à son propre piège.

__________________________________________________________

Notre Avis sur ce livre :

Quatre nuits avec le duc d’Eloisa James

Drôle à souhait, ce huitième tome constitue un excellent divertissement.

L’intrigue est très bien ficelée : l’héroïne recourt au chantage pour sauver le titre et l’héritage de son neveu qu’elle considère comme son fils. Le héros qui s’intéresse apparemment plus aux chevaux qu’aux femmes est un homme d’honneur et cède à ce chantage. Bon, cela nous a plutôt étonnées, d’autant plus que l’héroïne lui remet la lettre authentique sur laquelle l’héroïne s’appuie pour faire du chantage et que le héros, en mesure de la détruire, n’en fait rien. Le héros n’est pas heureux de cette alliance, il sert des dents, mais il y voit finalement quelques avantages en nature…

Chuffy, l’oncle de Vander, le héros, est un personnage haut en couleur et c’est lui qui « réchauffe » le livre au départ, où la tension entre les protagoniste est palpable.

Cet oncle est infiniment drôle, incorrect à souhait et ne cesse de dire ce qu’il pense, ce qui reflète souvent ce que tout le monde pense tout bas. Il est alcoolique, fêtard, totalement décalé et c’est un régal pour le lecteur.

Nous regrettons juste que l’héroïne retombe trop vite amoureuse et dans les bras du héros qu’elle avait follement aimé autrefois. Le faire bien mijoter aurait été encore plus drôle. Mais l’histoire est superbe. Nous nous prenons au jeu et maints rebondissements surprennent le lecteur jusqu’à la fin.

Quant au poème au début du livre avec la scène où Mia est humiliée par ces trois adolescents ridicules, quelle femme n’a pas eu sa petite scène comme celle-ci  dans sa vie ? Nous ressemblons toutes un  peu à l’héroïne, prise en flagrant délit d’amour et malheureusement à un moment donné, ça a coincé….

Un livre où l’on rêverait toutes de redresser le destin comme Mia !

Les points forts : La personnalité des héros, la personnalité et les répliques de l’oncle Chuffy, le style, le rythme, le suspense, l’histoire.

Les points faibles : Un titre trop connoté « sexe », et trop de scènes de sexe. L’héroïne cède trop facilement au héros.

__________________________________________________________

En détail :

Quatre nuits avec le duc d’Eloisa James

Titre : ♥
Couverture : ♥♥♥

Histoire : ♥♥♥♥

Style : ♥♥♥♥

Intelligence : ♥♥♥♥

Humour : ♥♥♥♥
Dialogues : ♥♥♥♥
Les personnages : ♥♥♥♥

L’histoire d’amour : ♥♥♥♥

Sexe : ♥♥
Rythme : ♥♥♥♥

Intrigues : ♥♥♥♥

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.