Le quadrille de Suzanne Enoch

 

 Enoch - Le-quadrille - j'ai lu pour elle - aventures et passions

 

Le quadrille de Suzanne Enoch

Note du blog : ♥♥♥♥♥

Un héros captivant et des dialogues hilarants

BEST OFF

(Noté par Rouge Toujours)

 

  • Série : Scandaleux Ecossais – Tome  2
  • Titre original : Rogue with a brogue
  • Année : 2013
  • Traductrice :  Agathe Nabet
  • Éditions : J’ai Lu / Aventures & Passions / 2014
  • Contexte : guerre clanique
  • Ton : impertinence, suspense
  • Profil de héros :  Highlander
  • Pays : Angleterre
  • Période : 19e siècle
  • Protagonistes :  Mary Campbell / Arran

 

Résumé officiel : 

Sur ordre de son frère, le marquis de Glengask, Arran MacLawry a rejoint Londres où la saison bat son plein. Il va devoir supporter ces fichus Anglais qu’il déteste, car Ranulf envisage pour lui un mariage qui permettra à leur clan de renforcer leurs alliances. Mais, lors d’un bal masqué, Arran fait la connaissance d’une ravissante « renarde » dont l’impertinence le séduit d’emblée. Quelques baisers plus tard, il est sous le charme ! Il n’y a qu’un souci : la belle n’est autre que Mary Campbell, du redoutable clan Campbell. Leurs ennemis héréditaires. Autant dire que leur idylle va mettre le feu aux poudres. Car la légende dit que le jour où un MacLawry épousera une Campbell, la terre s’ouvrira pour engloutir les Highlands.

__________________________________________________________

Notre Avis sur ce livre :

Le quadrille de Suzanne Enoch

Comment résister au charme et à l’intelligence du héros de ce nouvel Opus de la saga Scandaleux écossais de Suzanne Enoch ?

Une fois de plus, Suzanne Enoch nous subjugue avec un nouveau tome. Cette fois, il s’agit d’Arran, le frère de Ranulf que l’on avait découvert dans le premier tome de la série. Venu à Londres à la demande de Ranulf, Arran, celui des trois frères censé être le plus intelligent de la fratrie, va perdre son habituel bon sens et ses principes anti-anglais en tombant amoureux éperdument de la petite fille du clan adverse, élevée en bonne anglaise à Londres.

Ce nouveau récit représente en quelques sortes un Roméo et Juliette à l’écossaise, excepté que rien n’est dramatique dans le livre et que la fin finit bien.

Suzanne Enoch nous a laissées bouches bées avec des dialogues puissants, une intelligence qui imprègne toutes les pages, des rebondissements, du rythme, une belle plume et une histoire d’amour qui nous a fait fondre.

Arran est même devenu l’un des prénoms préférés de Miss A. au blog.

Le livre est à la fois drôle et subtil, romantique et impertinent. Les rapports entre les deux clans nous ont même fait frissonner de peur.

Arran nous a conquise. Il est craquant, sain, responsable, drôle avec le courage des vrais hommes, intelligent, subtil. Il est l’image de la virilité par excellence, la vraie, pas celle où l’on joue des poings mais celle de la confiance, de la maîtrise de soi et de la stratégie. Il ne fait pas de complexe. Il est qui il est. Il n’est pas vantard pour autant. Il est bien dans ses bottes de highlander.

Ce héros possède également un côté fragile, sans avoir pour autant de face sombre, sans s’engluer non plus dans les tourments et tout en assumant qui il est.

Il incarne incontestablement une perfection masculine. un homme qui assume tout, qui n’a peur de rien, qui réfléchit avant d’agir tout en étant aussi un homme d’action. Un homme protecteur sans être pour autant étouffant, un homme qui sait ce qu’il veut et fait tout pour l’obtenir. Et qui parle sans chercher à paraître quelqu’un d’autre.

Bref, Suzanne Enoch a parfaitement réussi à le dépeindre et à nous faire rêver.

Mary campbell est une héroïne à laquelle nous aimerions toutes ressembler, avec du tempérament, qui sait également ce qu’elle veut, bonne, drôle et courageuse.

Elle va jouer sa vie sur un coup de tête. Qui n’a jamais rêvé de faire la même chose au gré d’une opportunité ?

Entre intrigue amoureuse, tensions claniques et poursuites, ce livre nous livre une véritable histoire d’aventures et de passion.

Évidemment, avec le talent indubitable de Suzanne Enoch, c’est une fois de plus un Best off !

A ne surtout pas manquer.

 

Les points forts : Une très bonne idée de récit, une bonne psychologie des personnages, des personnages secondaires attachants, de bonnes descriptions, pas de vide, un très bon rythme, pas de longueurs, des dialogues amusants, de l’empathie, une bonne description des sentiments.

Les points faibles : Quand le héros appelle la jeune héroïne « ma belle », cela fait un peu « drague populaire ». Dommage que la traductrice n’ait pas traduit Graves et Fox. Cela aurait donné plus de sens au récit pour le lecteur non aguerri à l’anglais. Les couvertures de la série ne nous séduisent guère. Bof pour le titre.

__________________________________________________________

En détail :

Le quadrille de Suzanne Enoch

 

Titre : ♥♥♥

Couverture :

Histoire : ♥♥♥♥♥

Style : ♥♥♥♥

Intelligence : ♥♥♥♥♥
Humour : ♥♥♥♥♥
Dialogues : ♥♥♥♥♥

Les personnages : ♥♥♥♥

L’histoire d’amour : ♥♥♥♥♥

Sexe : ♥♥♥♥

Rythme : ♥♥♥♥

Intrigues : ♥♥♥♥

Plus d’infos sur ce livre sur le site J’ai lu pour elle / Aventures et passions :

Le quadrille de Suzanne Enoch

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.