Pouvoirs de fascination – Hannah Howell

 

 hannah-howell-pouvoirs-de-fascination-208-x-330

 Pouvoirs de fascination – Hannah Howell

 Note : ♥♥♥♥

Une étonnante et fascinante romance historique !

(Note de Miss Pop Art)


  • Série : Wherlocke – Tome 4

  • Titre original : –

  • Traduction :

  • Année : –

  • Éditions : Milady 2016

  • Ton :  suspense

  • Contexte :  Surnaturel

  • Profil du héros : aristocrate

  • Pays : Angleterre

  • Période : 19e

  • Protagonistes :  Argus / Lorelei


Résumé officiel :

Lorelei Sundun ignore tout des Wherlocke jusqu’à ce qu’elle découvre un séduisant inconnu dans son jardin qui disparaît aussitôt.

Cela lui semble tout aussi impossible que le fait d’éprouver des sentiments aussi forts pour un homme dont elle ignore tout… Menacé par un malotru prêt à tout pour mettre la main sur les dons des Wherlocke et s’en servir à de mauvaises fins, Argus cherche à prévenir sa famille, mais se retrouve face à Lorelei. La jeune femme devient son dernier espoir de survie et la plus irrésistible tentation qu’il ait eu à affronter.


Avis sur le livre

Pouvoirs de fascination – Hannah Howell

Lorelei est tranquillement installée dans le jardin de son père qui est duc, quand elle voit apparaître l’homme le plus beau qu’elle ait jamais vu. Nu comme un vers, sa virilité cachée par une rose blanche. Croyant à une hallucination car elle est au soleil, elle réalise bien vite que l’homme est bien là face à elle. Il lui demande de l’aide. Il pensait atterrir dans sa famille mais c’est dans ce jardin qu’il est arrivé et il est en danger. Il est parvenu à détacher son âme de son corps pour apparaître quelques instants mais ne pourra pas rester longtemps éloigné et d’ailleurs, son image s’efface peu à peu en transparence et Lorelei le voit disparaître définitivement. Mais avant de se retirer, l’homme a eu le temps de lui révéler qu’il s’appelait Argus Wherlocke et qu’il était tenu prisonnier dans une maison qui sentait la lavande et le pois de senteur.

Et Lorelei est bien décidée à secourir cet homme , coûte que coûte ! Même si sa famille est connue pour ses membres aux dons étranges…

C’est le premier livre de la série que nous lisons et cette lecture nous a positivement surprises.
Nous avons été fascinées dès le départ par l’histoire qui débute sur les chapeaux de roue avec de l’action. Puis l’héroïne découvre le héros et sa famille et des rebondissements surviennent. Non seulement l’histoire est originale pour une romance historique qui intègre une famille, les Wherlocke, avec des dons exceptionnels, mais le livre est bien écrit et il y a du rythme. Les personnages secondaires sont aussi plaisants et apportent beaucoup au livre. Bref, nous venons de découvrir cette série qui nous donne envie de lire les précédents. Et les suivants !

la description des sentiments et des pensées des héros est exceptionnellement bonne. On voit vraiment l’histoire à travers leurs yeux et leur ressenti.

Une très belle découverte !

Bravo à Hannah Howell pour le suspense, les idées originales et cette série qui sort vraiment des sentiers battus.

Les points forts : le style, une très bonne histoire, beaucoup d’idées, du rythme, une bonne psychologie des personnages. Des rebondissements. deux familles sympathiques. Pas trop de sensualité, c’est parfait !

Les points faibles :  parfois des répétitions dans des dialogues. Un peu d’humour aurait été le bienvenu.

_____________________________

En détail :

Pouvoirs de fascination – Hannah Howell

 

 

Titre : ♥♥♥♥♥
Couverture : ♥♥♥

Histoire : ♥♥♥♥♥

Style : ♥♥♥♥

Intelligence : ♥♥♥♥
Humour : ♥♥
Dialogues : ♥♥♥♥
Les personnages : ♥♥♥♥♥
L’histoire d’amour : ♥♥♥♥

Sexe : ♥♥♥♥
Rythme : ♥♥♥♥

Intrigues : ♥♥♥♥

 


Plus d’infos sur ce livre ?

Cliquez sur le lien ci-dessous du site de l’éditeur Milady :

Pouvoirs de fascination – Hannah Howell


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.