Nouveautés Harlequin – Janvier 2016

Merline Lovelace - Joanna Fulford - Julie Tetel - Romance au moyen âge

La fiancée de Castlemora, de Joanna Fulford
Contrainte au mariage, surprise par la passion

Ecosse, XIe siècle
Son fiancé ? Isabelle a peine à en croire ses yeux. Cet inconnu qui l’a surprise nageant nue dans le ruisseau de Castlemora serait le fameux lord Ban, à qui on a promis sa main ? Jamais elle n’avait ressenti une honte aussi cuisante… Une honte fait place à la colère quand, loin de se satisfaire de cet avant-goût, cet effronté déclare qu’il ne l’épousera que si elle lui donne un héritier ! Ne voit-il en elle qu’une mère pour ses enfants ? Isabelle lui aurait volontiers jeté à la figure la main qu’il lui demande si peu galamment, mais elle doit se retenir. Car, si elle ne se soumet pas à la volonté de lord Ban, c’est le maître d’armes de son père – un rustre ambitieux et intrigant – qui finira par devenir son mari. Et, pour éviter ce terrible destin, elle est prête à tous les sacrifices…

Fiancée et insoumise, de Merline Lovelace
Pour ne pas épouser un monstre, elle est prête à se perdre.

Terre Sainte, 1152
Jocelyne de Fortemur tremble. Ainsi, pour assurer la sécurité du royaume, le roi Baudoin voudrait la marier à un vieil émir épris de belles vierges ? Plutôt mourir que d’être cloîtrée dans un harem à la merci d’un vieillard pour le restant de ses jours ! Pour éviter ce terrible destin, Jocelyne sait ce qu’il lui reste à faire : puisque l’émir accorde un tel prix à sa pureté, elle devra tout faire pour s’en débarrasser. Elle préfère encore se faire violence une unique fois, que de subir toute une vie de réclusion… Et le chevalier franc qu’elle a sauvé du marché aux esclaves semble tout désigné pour cette mission. Tâchant de cacher le trouble qui la saisit devant cet homme aussi farouche qu’intimidant, elle lui propose un marché : il sera libre au lever du jour, à la condition qu’il passe la nuit avec elle…

Noces à la cour, de Julie Tetel
Angleterre, 1154
Sitôt veuve, Gwyneth de Northumbrie apprend avec stupeur que le roi, ou, plutôt, la maîtresse du roi, a décidé de la remarier avec Simon de Beresford, un familier de la Cour. Convoquée à la Tour de Londres, Gwyneth est présentée à l’arrogant chevalier, qui, aussi furieux qu’elle de ces fiançailles forcées, n’essaie même pas de se montrer courtois. Et l’inquiétude de Gwyneth s’accroît encore quand elle apprend que Simon de Beresford, veuf comme elle, n’a pas moins de cinq enfants à sa charge et… une maîtresse !

Carol Townend - Conquêtes saxone - Intégrale

L’intégrale de la série « Conquêtes saxonnes », de Carol Townend en exclu e-book !

L‘alliance saxonne
Angleterre, 1066
Le jour où le chevalier breton Adam Wymark vient chercher sa promise, Cecily doit rassembler tout son courage. Comment lui dire qu’Emma a préféré s’enfuir plutôt que d’épouser un ennemi ? Désormais passée du côté des rebelles, l’inconsciente risque de s’attirer les foudres du roi Guillaume. Pour éviter des représailles, Cecily n’hésite pas longtemps : elle s’offre au Breton, acceptant de rentrer au domaine avec lui. Mais, outre le souci de préserver la paix entre son peuple et le roi, elle a une excellente raison de se soumettre à Adam — en tout cas de le lui laisser croire. Cette raison, précieuse, secrète, c’est un bébé. Un enfant né dans la clandestinité, qui passe pour le fils d’une servante, mais qui est en fait l’héritier de ces terres dont Cecily et sa famille ont été dépossédées. Et qu’elle va protéger coûte que coûte…

Promise au chevalier
Bretagne et Angleterre, 1067
Dans quelques jours, Rozenn sera mariée à jamais. Messire Richard a demandé sa main. Le noble chevalier saxon souhaite l’épouser, elle, une simple tisserande… Cet immense honneur devrait combler ses désirs bien au-delà de ses espérances, et occuper toutes ses pensées. Pourtant, sur la longue route qui la rapproche chaque minute davantage de son fiancé, elle sent monter en elle une confusion à laquelle elle ne s’attendait pas. En lui volant un baiser, son escorte a fait vaciller la sage jeune femme qu’elle était et semé le trouble dans son cœur. Car Ben représente bien plus pour elle qu’un simple compagnon de route : il est son tendre ami de l’enfance, celui dont le charme léger éclaire ses souvenirs et son existence… Aurait-il des sentiments pour elle ? Leur douce amitié serait-elle sur le point de prendre un tour dangereusement passionné ? Jamais encore elle n’avait osé y songer. Et surtout pas à l’heure où, pour elle, le destin semble scellé…

Sous la protection de l’ennemi
Il est son ennemi… et le seul à pouvoir la sauver

Angleterre, 1070
La vie de château, c’est terminé pour Emma. Depuis que l’armée normande a ruiné sa famille, elle ne peut compter que sur elle-même pour assurer sa survie et celle de son fils. Mais le jour où le père de son enfant, un rebelle devenu violent et dangereux, réapparaît dans sa vie, elle comprend que le danger est plus grand qu’elle ne l’avait imaginé. Et, dans cette contrée sinistrée, un seul homme peut assurer sa protection : le commandant de garnison, Richard d’Asculf. Un Normand… Oh, comme elle déteste avoir à demander son aide à un homme qui a combattu contre son peuple ! Et, surtout, comme elle déteste le trouble qu’éveille au plus profond de son être le regard brûlant qu’il pose sur elle ! Mais qu’importent ses sentiments. Pour protéger son fils, elle est prête à tout. Même à s’offrir à l’ennemi…

Dans les bras d’un fugitif
Trahi, ruiné, banni, il est le pire prétendant pour elle. Et le seul qu’elle désire

Angleterre, XIe siècle
Depuis sa cachette au fond d’une forêt, Hugh Duclair enrage. C’était déjà pénible d’être dépossédé des terres de ses ancêtres et de son titre de comte pour une trahison qu’il n’a pas commise, et de devoir errer clandestinement en Angleterre jusqu’à prouver son innocence au roi William. Mais voilà qu’à présent son fidèle écuyer est gravement blessé ! Or, la seule qui puisse le sauver, c’est justement celle qu’il s’était juré de ne pas mêler à cette histoire. Dame Aude, la compagne de son enfance, devenue aujourd’hui une superbe jeune femme. Pour rien au monde il ne voudrait la mettre en danger, pourtant, il le sait, il n’a guère le choix s’il veut sauver son écuyer. Puisque la vie d’un homme en dépend, peut-être acceptera-t-elle de braver l’interdit et de lui offrir ses talents de guérisseuse. Car Hugh n’ose espérer que les tendres sentiments qu’elle lui témoignait autrefois aient survécu à sa disgrâce…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.