Sarah MacLean - L'inoubliable voyage de Sophie

L’inoubliable voyage de Sophie de Sarah MacLean

 

Sarah MacLean - L'inoubliable voyage de Sophie

L’inoubliable voyage de Sophie de Sarah MacLean

Note : ♥♥

Une histoire rocambolesque

(Note de Mis Love)

Série : Les soeurs Talbot – Tome 1
Année : 2015
Traduction : Paul Benita
Tire original : The Rogue not taken
Éditions : J’ai lu aventures et passions / 2018 Contexte : Bals, aristocratie, voyage
Ton : suspense, impertinence
Profil du héros : Aristocrate
Epoque : Fin 19e siècle
Pays : Angleterre


Résumé officiel  (J’ai Lu pour elle – Aventures et passions):

Trop c’est trop ! Lady Sophie Talbot ne supporte plus la haute société qui raille sa famille, de noblesse trop récente aux yeux des snobs. Après un énième esclandre, Sophie quitte une garden-party sur un coup de tête. Déguisée en valet, elle se glisse dans la voiture du marquis d’Eversley. Hélas celui-ci ne repart pas à Londres, mais dans son domaine de Cumbrie ! Cet aristocrate arrogant représente tout ce que la jeune fille déteste. Pourtant, au cours du voyage, ils sont contraints de se faire passer pour mari et femme, dans une troublante promiscuité. Et c’est ainsi que sur la grand-route du Nord, Sophie embarque pour un inoubliable périple…

Résumé du blog :

 

A l’occasion d’une soirée, Sophie surprend son beau-frère le duc de Haven en plein ébats avec une jeune femme alors que celui-ci est marié à sa soeur enceinte. Horrifiée, Sophie l’insulte malgré sa famille qui tente de la contrôler et finit par pousser Sa Grâce dans une marre devant les yeux ébahis, choqués et satisfaits de l’aristocratie londonienne. Le duc de Haven jure de se venger de cette humiliation.

Sophie fuit la soirée immédiatement et tombe sur le marquis d’Eversley s’échappant d’une chambre et se rhabillant après avoir compromis une nouvelle jeune femme.

Sophie ramasse sa botte et refuse de la lui restituer sauf s’il accepte de la ramener chez elle. Il refuse. Elle propose alors au valet d’Eversley de prendre sa livrée contre un poste chez son père. Elle se déshabille donc et se déguise en valet puis prend place à l’arrière de la voiture d’Eversley pour gagner Mayfair à Londres. Mais Eversley ne va pas à Londres. Il se rend près du village où Sophie a passé son enfance. Quand le marquis constate la supercherie, il fulmine, pensant que c’est une tactique pour le contraindre au mariage. Or, il a juré de ne jamais se marier.  Mais il est trop tard, tout Londres doit déjà être informé de la fugue de Sophie avec Eversley. Sophie quitte alors le marquis pour rentrer à pied chez elle.

C’est le début du voyage de Sophie, car si le marquis ne veut pas d’épouse, il ne peut s’imaginer laisser une jeune femme seule sans défense sur les routes dangereuses…

 


Avis :

On se prend au jeu de cette lecture car Sarah MacLean ne manque pas de talent, d’humour et de verve dans ses dialogues notamment.

Néanmoins, cet opus est cousu de fils blancs du début à la fin et enchaîne les incohérences de façon décomplexée. C’est bien parce que l’auteure a une plume habile que le lecteur est pris dans l’histoire malgré tout.

L’héroïne, pendant une partie du livre, est ingérable et agit avec une totale inconséquence.

Le héros est beaucoup plus attachant. La fin est prévisible et bien menée.

pendant le récit, les longueurs malheureusement s’éternisent et l’on a l’impression que le livre fait 700 pages avec beaucoup de répétitions dans les dialogues lors du voyage, ce qui est regrettable car Sarah MacLean écrit avec panache. Quelques coupures pour donner plus de rythme au récit auraient été les bienvenues.

Sarah MacLean nous avait aussi habitués à plus d’humour. Et l’on se fait rapidement aux bonnes choses…

Toutefois, ce récit est toujours lu avec plaisir car c’est un Sarah MacLean. L’auteure a toujours ce « je ne sais quoi » qui accroche positivement le lecteur à l’histoire.

A lire, donc, même si ce n’est pas le meilleur des Sarah MacLean.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *