Les meilleurs films et séries de romances historiques russes

Les meilleurs films et séries de romances historiques russes

 

 

Les classiques de Tolstoï :

Guerre et paix

Guerre et paix

Anna Karenine

Anna Karenine

Le classique de Boris Pastenak :

Le dr Jivago

Le Dr Jivago

AUTRES FILMS :

 

Le_quarante_et_unieme

Le quarante et unième

Tragédie amoureuse en pleine guerre civile (1918-1921). Tout l’enjeu du film est le conflit entre les sentiments des personnages et l’idéologie à laquelle ils sont confrontés, ce qui donne un certain sadisme à l’histoire.
C’est tourné en plein désert du Turkestan, un paysage sauvage et éblouissant, tout comme le coeur de nos personnages.

L'amiral

L’Amiral

(résumé Wikipédia)

Alexandre Vassilievitch Koltchak a une carrière brillante dans la Marine russe et une vie de famille accomplie. Mais un jour il rencontre Anna Timireva, la femme de l’un de ses amis officier de marine : elle deviendra le grand amour de sa vie. Malgré la guerre et le destin qui les séparent, leur amour perdurera au delà de la mort.

 

Partition inachevée pour piano mécanique

Partition inachevée pour piano mécanique

Début du XXe siècle. Anna Petrovna, veuve d’un général, réunit famille et amis dans sa maison de campagne. Sofia, jeune mariée, y retrouve Misha, son amour de jeunesse devenu instituteur. Feront-ils fi des conventions pour vivre leur amour au grand jour ?

(adaptation d’une pièce de Tchekov)

 

Romance du front

Romance du front

(Résumé du site « quand les russes aiment »)

Sacha, soldat tout juste rentré du front tombe amoureux de Liouba Antinova, la compagne d’un jeune officier apprécié de tous. Sacha déclare son amour platonique à la belle Liouba. Plusieurs années plus tard il tombe sur Liouba qui vend des gâteaux sur le trottoir. Le jeune officier est mort au combat avant qu’ils aient eu le temps de se marier et elle élève seule leur fille. Sacha, lui, s’est marié avec une femme brillante (Inna Tchourikova) qu’il aime sans avoir oublié son premier amour…

Piotr Todorovski est né en 1925 en Ukraine, formé au VGIK, a débuté comme cameraman avant de devenir l’un des réalisateurs soviétiques les plus célèbres. Parmi ses nombreuses réalisations, Romance du front, sorti en 1983, fut nominé à l’Oscar du meilleur film étranger et valut à son actrice, Inna Tchourikova, le prix d’interprétation au festival de Berlin en 1984.

 

Le barbier de Sibérie

Le Barbier de Sibérie

En 1885, Jane Callahan, seduisante Americaine, part pour la Russie. Au cours de son voyage, elle fait la connaissance d’Andrey Tolstoi, jeune cadet avec lequel elle partage le meme amour pour la musique. A Moscou Jane retrouve Douglas McCracken, un inventeur qui tente de vendre aux Russes une imposante machine a deboiser. Il demande a Jane, qu’il fait passer pour sa fille, de seduire le general Radlov, qui peut lui amener le marche. Ce dernier tombe sous le charme de Jane et, ignorant les sentiments que Tolstoi eprouve pour la jeune femme, il demande au cadet de l’accompagner chez Jane.

Les yeux noirs

Les yeux noirs

(résumé Wikipédia)

Un Italien marié raconte à un homme, rencontré lors d’une traversée sur un paquebot, ses déboires sentimentaux avec une Russe également mariée. Le scénario est inspiré, entre autres, de quatre nouvelles d’Anton Tchekhov, La Dame au petit chien.

 

La sélection 2016 du Festival  « quand les russes aiment« 

QUand les russes aiment

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *