Le Roc de Monica McCarty

 

monica-mc-carty-le-roc

Note : ♥♥♥1/2

Le Roc de Monica McCarty

Les chevaliers des Highlands – tome 11

(Note de Zoé)

Une bonne histoire mais pas la meilleure de la série


Avis :

Le Roc de Monica McCarty

Elizabeth Douglas revient après des années d’absence au château de son enfance. Elle y revoit Thomas MacGowan. Mais le Thommy qu’elle a connu a bien changé. Il est devenu sombre, peu amène. Quant à son physique, ce forgeron qui façonne les épées comme personne a désormais une taille et une musculature impressionnantes. Elle est séduite par cet homme mais se rend compte qu’il n’y a pas de réciproque.

Thommy qui n’avait d’yeux que pour elle a bien changé. Il va se marier avec une autre femme, une baronne, et va bientôt être nommé chevalier.

Toutefois, le jeune frère d’Elizabeth a disparu, probablement enlevé. Après une tentative infructueuse pour le libérer, le frère d’Elizabeth contraint Thommy à l’aider à libérer leur frère car Thom possède des qualités de grimpeur inégalées pour monter dans la forteresse qui le détiendrait. Thomas qui avait refusé cette faveur à Elizabeth y voit un subterfuge de la jeune femme pour qu’il cède à ses avances. En réalité, Thomas n’a rien oublié d’Elizabeth. Et il a beau tenter de se convaincre qu’il ne l’aime plus, il en est toujours fou amoureux et tente de s’extirper de ses griffes.

Par malchance, Elizabeth accepte d’en épouser un autre, Randolphe. Le coeur de Thomas est brisé. Elizabeth qui l’aime secrètement parviendra-t-elle à le ramener à elle ?

Une histoire mignonne qui se lit facilement et avec plaisir. Nous retrouvons la garde des Highlands, Robert de Bruce et ses « fantômes ».

Dès le début, bien qu’il ait l’air de dire « non », le héros est tout de même déjà acquis à Elizabeth, une jeune femme maladroite, honnête, loyale et sincère. C’est dommage. Nous aurions apprécié un peu plus d’échanges, sentir les héros peu à peu tomber amoureux. Là, le travail de séduction, la partie la plus sympathique dans la romance, est déjà fait. Nous avons bien aimé l’héroïne. Le héros, lui, manque un peu de raffinement et de tempérament. Le livre a du rythme même s’il compte quelques longueurs. Nous avons passé un bon moment avec Monica McCarty comme toujours. Malgré tout, ce tome ne nous semble pas le meilleur de la série « Les chevaliers des Highlands ». L’histoire est un peu complexe. Et pourquoi une héroïne qui en épouse-t-elle un autre ?  La tension est palpable tout au long du roman entre Elizabeth et Thommy. Bien que liée à Randolphe, Elizabeth finit par sauter dans les bras de Thomas. la fin est limite morale. Mais on aime les fins qui finissent bien !

 

____________________________________

Titre : ♥♥♥♥ Couverture : ♥♥♥♥

Style : ♥♥♥

Intelligence : ♥♥♥♥ Humour : ♥

Love : ♥♥♥

Sexe : ♥♥♥ Dialogues : ♥♥♥ Rythme : ♥♥♥

Intrigue : ♥♥♥

Série : Les chevaliers des Highlands
Année : 2015
Traduction : Astrid Mougins
Tire original : The Rock
Éditions : J’ai lu aventures et passions / 2016 Contexte : Highlanders
Ton : aventures
Profil du héros : Highlander
Epoque : 13e Pays : Ecosse

Le Roc de Monica McCarty

sur le site de

J’AI LU


Résumé officiel  :

Depuis sa tendre enfance, Thomas MacGowan est fou amoureux d’Elizabeth Douglas, la fille du laird. Lorsqu’elle a été envoyée en France, il l’a attendue, plein d’espoir. Mais à son retour en Écosse, la « petite Ella » a bien changé. C’est une dame à présent, et elle lui fait comprendre qu’elle ne peut épouser le fils d’un forgeron.

Trois ans plus tard, Thom, surnommé le Roc, a intégré la célèbre garde des Highlands où il exerce ses talents de grimpeur hors pair. Quand Ella vient le supplier de voler au secours de son jeune frère capturé par les Anglais, il refuse sèchement. Il n’est plus ce nigaud transi d’amour, et il ne veut plus d’elle dans sa vie. Croit-il…

____________________________________________________________


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *