L’amour au bout de la nuit d’Eva Leigh

 

 

 

L’amour au bout de la nuit d’Eva Leigh

Note : ♥♥

Une héroïne trop compliquée et des dialogues trop fades

(Note de Zoé)

 

Série :   Les mystères de Londres
Année : 2018
Traduction : –
Tire original :
Éditions : J’ai Lu Aventures et Passions / 2019 Contexte : Régence
Ton : 100% romantique
Profil du héros : homme fortuné
Epoque : 19e Pays : Londres

♥ Résumé officiel  :

Le duc de Greyland ne pensait pas tomber sur Cassandra Blair dans ce tripot de Piccadilly ! Cette jeune veuve démunie, rencontrée deux ans plus tôt, avait disparu de sa vie sans laisser de traces après une nuit d’intense volupté. Alex retombe aussitôt éperdument amoureux et envisage même le mariage. Jusqu’au jour où le masque tombe : Cassandra est une menteuse, une arnaqueuse professionnelle qui n’en voulait qu’à son argent ! Ulcéré, il décide de se venger en l’humiliant comme elle l’a humilié. Mais c’est oublier un peu vite qu’elle a aussi volé son coeur…

♥ Résumé du blog :

Cassandra, arnaqueuse, s’était fait passer il y a quelques années pour une veuve sans ressources auprès du Duc de Greyland qui avait succombé à ses charmes. La nuit passée ensemble achevée, Cassandra s’était sauvée avec l’argent donné par le duc pour l’aider à s’en sortir. Un scénario que Cassandra répétait inlassablement auprès de riches hommes.

Deux ans plus tard, alors que le duc vient d’être éconduit par sa fiancée et son mariage annulé, celui-ci part faire la fête sur les instances de ses amis dans un tripot où l’on joue et tombe sur la belle Cassandra qu’il n’a jamais cessé d’aimer depuis la nuit passée ensemble. Mais Cassandra est toujours cette petite arnaqueuse…


♥ Avis :

Beaucoup de longueurs avant de rentrer dans le vif du sujet. Eva Leigh nous emmène dans une histoire qui mêle action et romance  : les héros vont devoir partir à la poursuite de Martin, le patron de Cassandra qui a fermé sa salle de jeu du jour au lendemain sans payer les salariés. Et ces derniers se retournent contre Cassandra. Le duc, de son côté, va devoir faire face à un enlèvement. Mais de qui ? Nous ménageons le suspense…

Mais malgré les rebondissements, l’alchimie ne prend pas car le livre traîne en longueur. Les dialogues manquent de vigueur et l’action apporte au final assez peu de suspense. Nous peinons à cerner véritablement la personnalité de l’héroïne, une fois courageuse, une autre fois chouineuse.

Le duc de son côté est d’une moralité à toute épreuve et manque parfois de personnalité. Au lieu de braver la morale et les bonnes manières, d’être offensif, il reste imperturbablement doit dans ses bottes au lieu de foncer tel un aventurier. De même, il est certes protecteur avec Cassandra, mais son éducation a une telle emprise sur lui qu’au départ il ne veut pas l’épouser car un duc ne peut épouser qu’une femme qui lui est destinée.

L’histoire en elle-même aurait pu être menée tambour battant, mais le style de l’auteur et sa difficulté a vraiment faire ressortir le tempérament de l’héroïne font que le lecteur lit une jolie petite histoire au lieu d’un récit palpitant.

C’est dommage…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.