L’amante de Cathy Maxwell

 

 Cathy Maxwell - la malédiction des Lords - Milady

L’amante de Cathy Maxwell

Note : ♥♥1/2

Une bonne idée de départ et un bon style

(Note de Rouge Toujours)

 


  • Série : La malédiction des Lords – tome 1

  • Année : ?

  • Traduction : Fanny Adams

  • Tire original : The Game and the Governess

  • Éditions : Milady/ Bragelonne/2016

  • Contexte : Régence

  • Ton : 100%romantique, mélancolique

  • Profil du héros : Aristocrate

  • Epoque : 19e

  • Protagonistes :  Lord Lyon  / Théa

 


Résumé officiel  :

Lord Lyon est fier, obstiné et… maudit ! Depuis des siècles, tous les hommes de sa famille sont condamnés à mourir s’ils tombent amoureux.
Pourtant, lord Lyon souhaite se marier et pour lever la malédiction qui l’enchaîne, il doit épouser une femme qui n’a aucun attrait pour lui.
Il charge alors Théa, une amie d’enfance, de lui trouver la perle rare. Mais le souvenir de leur complicité passée ne risque-t-il pas de faire de Thea bien plus qu’une marieuse ?

____________________________________________________________

Avis :

L’amante de Cathy Maxwell

 

Très bien écrit et traduit, le livre nous a beaucoup plu au niveau du style. L’histoire de départ est une formidable idée : une malédiction lancée au 17e siècle contre la famille du héros semble  tuer tous les hommes qui contractent des mariages d’amour. Convaincu que cette malédiction est réelle, le héros cherche une femme qu’il n’aimera pas. Cette malédiction nous a fait frémir et nous étions toutes fébriles à l’idée de lire la suite du livre qui démarrait plutôt bien.

Malheureusement, l’auteure s’enlise dans des longueurs et des dialogues qui ne servent pas le récit et ralentissent l’intrigue.

Nous trouvons la réaction de l’héroïne au départ assez agressive et incohérente vis à vis du héros. Sa réaction est enfantine, capricieuse. Elle dessert elle-même ses intérêts par son comportement.

Le profil du héros nous a convaincu mais celui de la femme pas vraiment, ni par son tempérament, ni par le fait qu’elle ait déjà des enfants. Le rôle de mère supplante celui de femme dans le livre. De même quand elle prend soin d’Harry par exemple. Heureusement, l’auteur ajoute à l’intrigue amoureuse du suspense et jusqu’au bout, nous souhaitons connaître le dénouement de cette histoire où de nombreux personnages secondaires compliqués viennent se mêler au récit (addiction, fuite…) et malheureusement, au lieu de servir l’intrigue, la ralentissent encore davantage.

Quelques moments pesants. Des personnages secondaires qui prennent trop d’importance dans le récit. On aurait aimé plus de légèreté dans les dialogues parfois répétitifs.

On a l’impression que l’écrivain écrit davantage pour elle que pour le lecteur. Néanmoins, l’histoire se laisse lire. Nous passons un bon moment de détente.

Points positifs : le style, l’histoire de départ, la couverture.

Points négatifs : Trop long, un récit qui manque de saveur, d’originalité, de rythme et de légèreté.

_______________________________________________________________

En détail :

L’amante de Cathy Maxwell

Titre : ♥♥♥♥♥

Couverture : ♥♥♥♥♥

Style : ♥

Intelligence : ♥♥

Humour : ♥

Love : ♥♥

Sexe : ♥♥

Dialogues : ♥

Rythme : ♥

Intrigue : ♥♥

_________________________________________________________

Pour plus d’infos sur ce livre,

vous pouvez consulter la page sur le site de Milady  :

L’amante de Cathy Maxwell


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.