La Vénus en velours de Loretta Chase

 

La Vénus en velours de Loretta Chase

Note : ♥♥

ça ne pétille pas du tout.

(Note de Miss Champagne)


  • Série : Les couturières – Tome 3

  • Année : 2014

  • Traduction : François Delpeuch

  • Éditions : J’ai Lu / Aventures & Passions 2010 /  2016

  • Titre anglais : Vixen in velvet

  • Contexte : Régence

  • Ton : 100% romantique

  • Profil de héros :  Aristocrate

  • Pays : Angleterre

  • Période : 19e

  • Protagonistes :  Léonie Noirot / Marquis de Lisburne


Résumé :

Simon Blair, marquis de Lisburne, est d’emblée séduit par Léonie Noirot. Pragmatique et ambitieuse, cette rousse pulpeuse dirige la célèbre Maison Noirot, un atelier de couture qui a le vent en poupe à Londres. Léonie soutient que la mode peut rendre belles toutes les femmes, même les plus communes. Par exemple lady Gladys, la cousine de Simon, sera bientôt la reine de la saison, promet-elle. Amusé, Simon lui prédit un échec cinglant et lui lance un pari. Si elle réussit, il lui offre un tableau de Botticelli, si elle échoue, elle lui devra deux semaines de plaisir. Chacun est bien décidé à donner à l’autre une bonne leçon, mais l’enjeu n’est-il pas trop élevé quand on mise son cœur ?

____________________________________________________________

Avis sur le livre :

 

La Vénus en velours de Loretta Chase

Aïe…pour commencer, à notre sens, le nom « Noirot » n’est pas très valorisant en Français et sied mal au nom d’une héroïne de romance. Il aurait même plutôt une connotation assez péjorative.

Ensuite, nous commençons à nous lasser un peu des couturières, devenues depuis près d’une décennie les héroïnes à la mode après les aristocrates, mais avant les courtisanes et les gouvernantes. Elles ont leur public, certes, mais nous ne pouvons pas dire qu’au blog nous en soyons vraiment friandes. Probablement car elles collent trop à la réalité.

Pour celles qui sont habituées à Loretta Chase, il ne s’agit pas non plus de son meilleur livre, mais ce récit se laisse tout de même lire. Bien évidemment, Loretta Chase nous sert toujours quelques bons dialogues et situations cocasses. Cependant,  rien de comparable avec l’habituel « Prince des débauchés » que l’on dévore sans le lâcher, même à la dixième lecture !

L’on constate beaucoup de longueurs dans le récit, il aurait fallu raccourcir les chapitres, faire des ourlets à des dialogues qui traînent. Et l’héroïne, bien qu’officiant dans la mode, manque un peu d’élégance.

La romance est toutefois belle et agréable à lire. Léonie tente de repousser le marquis mais elle se sent inextricablement attirée par lui. Lui est totalement séduit. Nous avons aimé le profil du héros et les personnages secondaires qui apportent beaucoup au récit parfois un peu mou.

Pas le meilleur Loretta Chase en tout cas. Nous attendrons le prochain !

____________________________________________________________

En détail :

La Vénus en velours de Loretta Chase

Titre : ♥♥

Couverture : ♥♥

Histoire : ♥♥

Style : ♥♥♥

Intelligence : ♥♥

Humour : ♥♥

Les personnages : ♥♥

L’histoire d’amour : ♥♥

Sexe : ♥♥

Dialogues : ♥♥

Rythme : ♥♥

Intrigue : ♥♥♥


Plus d’infos sur ce livre ?

Cliquez sur le lien ci-dessous

La Vénus en velours de Loretta Chase


A vous de laisser votre avis !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.