La brute apprivoisée de Jude Devereau

 

 

La brute apprivoisée de Jude Devereau

Note : ♥♥1/2

Un début prometteur, et puis…flop.

(Note de Mlle Rose)


La brute apprivoisée de Jude Devereau

J’AI LU POUR ELLE


Résumé officiel  :

– Le duc de Peregrine ? Tu es folle ! Si tu épouses cet homme, ta vie sera un enfer ! Malgré les avertissements, Liana s’entête. Elle a vu défiler d’innombrables prétendants et aucun n’a fait battre son coeur comme ce colosse roux aux manières détestables. Le souvenir de leur brève étreinte suffit à la faire défaillir. À peine le mariage célébré, Peregrine emmène sa jeune épouse dans son domaine : un château à demi ruiné, peuplé d’une bande de sauvages. Liana pourrait à la rigueur s’accommoder de l’inconfort de sa nouvelle demeure. Mais son mari la délaisse chaque nuit pour retrouver son harem de servantes-maîtresses, arrogantes et stupides. C’en est trop : il faut mater ce rustre ! L’épreuve sera rude. Mais, sous son apparente douceur, Liana dissimule une volonté inflexible.


Titre : ♥♥♥ Couverture : ♥♥♥

Style : ♥

Intelligence : ♥♥ Humour : ♥

Love : ♥♥

Sexe : ♥♥ Dialogues : ♥♥ Rythme : ♥♥

Intrigue : ♥♥

Série : –
Année : 1989
Traduction : Paul Benita
Tire original : The taming
Éditions : J’ai Lu pour elle – Aventures et Passions /1996 Contexte : Rivalités familiales, soumission
Ton : 100% romantique, mélancolique.
Profil du héros : rustre
Epoque : 15e Pays : Angleterre

____________________________________________________________

Avis :

La brute apprivoisée de Jude Devereau

Liana gère les affaires de son père jusqu’au jour où sa belle-mère s’en offusque. Loin de vouloir la mettre dehors, celle-ci lui conseille de prendre un mari et de lui laisser la gestion du domaine.

Mais Liana traîne des pieds et rechigne à prendre époux. Aucun ne lui convient.

Survient alors une étonnante rencontre avec un homme qui vient pour l’épouser. Déguisée, Liana paraît une paysanne. L’homme la traite alors comme une esclave et la contraint à nettoyer ses affaires. Il lui arrache toutefois un baiser. Ses vêtements plein de poux, Liana finit par les laver… et les trouer. C’est ainsi que l’homme arrive au domaine de son père et réclame sa main. Contre toute attente, Liana accepte. L’homme ne la reconnaît pas.

Sa belle-mère est si terrorisée à l’idée qu’elle se marie avec cet homme prosaïque, grossier et sale, connu pour être en guerre permanente avec une branche de sa famille qu’elle propose même à Liana de rester, même sans se marier et de gérer le domaine à sa guise finalement. Mais Liana est bien déterminée et au lieu de s’unir à un homme titré, épouse cet homme venu avec sa bande de brutes.

Alors que la « brute » veut quitter immédiatement le domaine après le mariage, privant ainsi Liana de deux jours de festivités pour ses noces, la belle-mère fait remarquer qu’il doit le respect à celle qui sera sa femme. Réalisant en effet que le mariage n’a pas consommé et qu’il peut encore être annulé, l’homme monte Liana dans sa chambre et la viole. Puis ils partent immédiatement. Arrivé au château, Liana pense que tout va s’arranger, mais elle découvre que son époux la met à l’écart, qu’elle n’a droit à rien et qu’il a huit autres femmes qu’il honore : une pour chaque soir. Mais Liana ne veut pas en rester là.

Nous nous sommes obstinées à lire le livre jusqu’au bout. En dépit d’une scène assez comique au début du livre où la belle mère supplie sa belle-fille d’abandonner l’idée du mariage si c’est pour s’apparier avec une brute épaisse, rustique, crasseuse et sans manières, nous avons trouvé dans son ensemble le livre assez choquant, voire avilissant et la pauvre Liana bien naïve pour une fille qui gérait les affaires de son père. Toutefois, il faut le remettre dans son contexte.

Écrit en 1989, soit il y a presque 30 ans, ce comportement misogyne pouvait en effet séduire et ne pas choquer. Les mentalités ayant changé, il ne séduit plus. Heureusement, le rustre s’adoucit avec le temps et tombe quand même amoureux. Ouf !

_________________________________________________


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.