Ivory de Kelly Bowen

 

 

Ivory de Kelly Bowen

Note : ♥♥♥♥♥♥♥ (7/5)

(Note de Miss A)

Un livre exceptionnel !

Série : une saison de scandale – tome 1
Année : 2016
Traduction :  Cécile Desthuilliers
Tire original : Duke of my heart
Éditions : J’ai Lu Aventures et Passions / 2019 Contexte : Régence
Ton : 100% romantique, aventure
Profil du héros : aristocrate/aventurier
Epoque : 19e Pays : Londres

♥ Résumé officiel  :

Après deux années passées à sillonner les mers du globe, le duc d’Alderidge, revient enfin à Londres pour plonger en plein cauchemar : sa sœur Béatrice a disparu et, dans son lit, on trouve le cadavre d’un comte nu et ligoté ! Énorme scandale en perspective… C’est alors qu’intervient l’énigmatique Ivory Moore. Efficace, astucieuse, cette femme aux nerfs d’acier prend les choses en mains avec une autorité à laquelle le duc est bien obligé de se soumettre. Et sa beauté tournerait la tête au plus endurci des loups de mer…

♥ Résumé du blog :

Alors qu’un bal se tient chez le duc d’Alderidge, le comte Debarry est retrouvé nu ligoté au lit de Béatrice, la soeur du duc, par des rubans de satin grenat. Assassinat ou accident ? La question qui se pose en premier est de trouver une solution pour convertir cette mort en mort naturelle et étouffer le scandale auquel risque d’être exposé Béatrice qui a disparu.

C’est devant le cadavre du comte qu’Ivory fait pour la première fois la connaissance du duc. Celui-ci rentre tout juste de voyage, après deux ans passés en mer. Pour lui, la nouvelle est rude et l’urgence est de retrouver sa soeur. Embauchée par la tante du duc, Ivory, en charge de régler cette affaire, va tout faire pour retrouver la jeune femme. C’était sans compter sur la présence du duc, qui ne veut pas perdre une minute  et se rend compte très vite que sans Ivory, ses recherches risquent de rester infructueuses…Dès lors, il ne va plus la lâcher.


♥ Avis :

Tout lecteur, tout fan, tout écrivain de romance historique s’est déjà dit : « Voici le livre que j’aurais aimé écrire ». Et bien voilà, pour moi, c’est fait, c’est celui-ci !

J’écris volontairement cette chronique aujourd’hui à la première personne, avec le soutien de mes comparses du blog qui partagent mon enchantement pour ce livre.

Quel talent ! Quelle intelligence que celle de Kelly Bowen ! Et quel chef d’oeuvre que cette romance dont elle nous fait présent avec « Ivory ».

Egalement auteure de romances historiques, et férue de techniques d’écriture, je suis la première à apprécier le talent des autres écrivains et je salue avec beaucoup d’admiration celui de Kelly Bowen.

Quel que soit le domaine (policier, historique pur, etc.), peu d’auteurs savent réellement bâtir une trame, ou alors, quand ils en tiennent une, ils ne la lâchent pas et la répètent sans cesse. Ou bien recrachent bêtement celle apprise en étude de lettres. L’on s’ennuie aujourd’hui et tous les livres se ressemblent. Quant à savoir s’attacher à l’essentiel pour maintenir le rythme d’un livre, 80% des écrivains écrivent pour eux-mêmes comme d’autres s’écoutent parler, sans se soucier véritablement de l’intérêt du lecteur. Sans compter ceux pour qui la musicalité du style reste une pure inconnue. Et je n’ose pas même évoquer l’art difficile de la description des sentiments, dans lequel beaucoup d’écrivains s’enlisent, faute d’y parvenir.

Kelly Bowen nous prouve que le talent est intrinsèque. Ancienne vétérinaire et chercheur, elle n’émane pas du tout du secteur littéraire et pourtant, elle devance bien des auteurs spécialistes du genre dont je tairai le nom par respect.

Elle maîtrise chaque partie de la création d’un livre de main de maître. Le lecteur ne peut qu’être absorbé, fasciné par son oeuvre.

Mais je ne souhaite pas m’étendre sur la partie « théorique » du récit.

Les lectrices craqueront toutes pour cet aristocrate un peu pirate (encore une idée de génie de l’auteure, mélanger les genres), pour ce livre où les rebondissements affluent et qui débute par une scène de crime réunissant presque tous les protagonistes.

Le suspense est haletant dès le départ. La description des héros nous montre d’entrée qu’ils ont des caractères bien trempés et le lecteur s’y attache immédiatement.

L’héroïne est une « nettoyeuse ». Elle efface les scènes de crime aussi bien que les scandales et appartient à cette mystérieuse agence à laquelle tout le monde fait appel pour garder une réputation immaculée.

D’emblée, les héros vont diverger de point de vue, mais leur but commun – retrouver la soeur du duc/pirate – va les rapprocher. Jamais trop au goût des lectrices…

Les questions s’enchaînent : la soeur du duc a-t-elle tué Debarry ? s’est-elle enfuie ? A-t-elle été enlevée ?…

Les héros vont sans attendre plonger dans l’enquête et s’attacher à retrouver la jeune fille dans les meilleurs délais. S’attacher est bien le terme approprié, car ils ne vont plus se quitter.

Un livre immanquable, donc, à mettre en haut de sa pile de romances historiques.

Il nous tarde déjà de lire le prochain opus, sachant également que le 3e tome de cette série a été récompensé par un prestigieux Rita Award…

Bonne lecture à toutes ! Et bon enchantement !

 

PS : Encore un grand merci à l’équipe J’ai Lu pour les couvertures magnifiques dont ils nous gratifient dernièrement.

 

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.