La Duchesse insoumise de Christine Merrill

 

Christine Merrill - La duchesse insoumise

La Duchesse insoumise de Christine Merrill

Note : ♥♥

Complètement irréaliste

(Note de Rouge Toujours)


 


  • Série : –
  • Année : –
  • Traduction : –
  • Tire original : –
  • Éditions : Harlequin /2011
  • Contexte : Régence
  • Ton : suspense
  • Profil du héros : aristocrate
  • Epoque : 19e
  • Protagonistes :  Marcus Haughleigh  / Lady Miranda


Résumé officiel  :

Angleterre, 1815. Mariée de force au duc Marcus de Haughleigh, ce libertin à la trouble réputation, lady Miranda ronge son frein : vivre dans un château en ruines aux côtés d’un mari ombrageux, voilà qui n’est jamais entré dans ses rêves de jeune fille.

Bien sûr, Marcus ne l’a épousée que par devoir, et certes pas par amour. Mais de là à se montrer aussi rude avec elle. S’il croit pouvoir lui imposer cette vie austère sans qu’elle réagisse, il se trompe ! Déterminée à prouver à son mari qu’elle n’est pas femme à se résigner aussi facilement, Miranda se met à le provoquer.

____________________________________________________________

Avis :

La Duchesse insoumise de Christine Merrill

 

Très rapidement, juste après la rencontre des protagonistes, l’histoire prend un mauvais départ. Le proposition de mariage immédiate de Marcus semble surréaliste, l’attitude de l’héroïne, qui se prend tout de suite pour une duchesse alors qu’elle ne vient de rien reste assez choquant (le manque de transition en tout cas est surprenant), et la relation avec le frère qui pimentait l’histoire abandonnée jusqu’à la fin. On ne comprend toujours pas que Marcus replié sur lui-même pendant 10 ans s’ouvre soudainement à une femme qu’il ne connaît pas, dont il ne voulait pas et qu’il se sent contraint d’épouser pour sauver son honneur.

L’histoire est toutefois jonchée de quiproquos qui apportent un peu de rebondissements.

L’héroïne ne nous a pas séduites du tout. Nous l’avons même trouvée assez crétine, le héros assez bourru. Les dialogues manquent de relief.

Bref, ce livre détend mais ne constitue pas un chef d’oeuvre.

Points positifs : les idées par ci par là dans le récit.

Points négatifs : le style, les héros, des longueurs.

_______________________________________________________________

En détail :

La Duchesse insoumise de Christine Merrill

Titre : ♥♥

Couverture : ♥

Style : ♥

Intelligence : ♥♥

Humour :

Love :

Sexe : ♥♥♥

Dialogues : ♥♥♥

Rythme : ♥♥♥

Intrigue :

_________________________________________________________

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.