Ce que j’aime chez vous de Julia Quinn

 

Ce que j’aime chez vous de Julia Quinn

Note : ♥

Des dialogues flamboyants et un héros haut en couleur

(Note de Miss Rose)

 

Série : –
Année : 2010
Traduction :  –
Tire original : Ten things I love about you
Éditions : J’ai Lu Aventures et Passions / 2019 Contexte : Régence
Ton : 100% romantique
Profil du héros : Ancien militaire
Epoque : 19e Pays : Angleterre

♥ Résumé officiel de Ce que j’aime chez vous de Julia Quinn :

En pleine saison londonienne, Annabel Winslow est horrifiée d’apprendre que lord Newbury s’apprête à demander sa main. Il est si vieux ! Comment peut-elle refuser d’épouser un comte alors qu’elle doit assurer l’avenir de sept frères et sœurs ? La situation devient encore plus embarrassante lorsqu’elle fait la connaissance du charmant Sebastian Gey qui s’éprend d’elle et qui n’est autre que le neveu de Newbury. Les deux hommes se détestaient déjà, maintenant c’est la guerre ! Prise entre son devoir et les élans de son cœur, Annabel va devoir livrer une rude bataille sur la route du bonheur.

 

♥ Résumé du blog :

Sebastian Grey dès son plus jeune âge invente des histoires de femmes en détresse sauvées par des hommes courageux. Une fois adulte, c’est sous un pseudonyme féminin qu’il devient l’un des ateurs cultes des lectrices féminines. Passionné par les récits qu’il invente et fort d’une notoriété auprès des femmes de la bonne société, Sebastian préfère toutefois garder l’anonymat sur ce qui lui procure ses émoluments. Connu pour son physique attrayant et sa compagnie charmante auprès des femmes, il fait la connaissance par hasard, un soir, dans un jardin alors qu’il se cache, d’Annabel Winslow. Cette dernière est séduite par Sebastian. Mais à l’issue de la conversation, lorsqu’elle apprend que son interlocuteur est Sebastian Grey, Annabel est saisie d’une angoisse. l’homme face à elle qui lui plaît tant n’est autre que l’héritier de l’homme répugnant qu’elle doit épouser et qu’elle tente justement de fuir. Pourtant prévenue du danger que représente un séducteur tel que Sebastian, Annabel ne cesse de penser à lui…


♥ Avis :

Julia Quinn nous offre une nouvelle histoire très divertissante.

La personnalité du héros est très bien dépeinte, originale et très appréciée. Sebastian est gai, un brin insolent, extrêmement positif. Il retourne avec humour n’importe quel interlocuteur. Toute critique acerbe ou menace glisse sur lui comme l’huile sur la peau.

Les dialogues sont donc succulents comme souvent avec Julia Quinn.

De son côté, l’héroïne est agréable et face à un dilemme : assurer l’avenir de sa famille en épousant l’affreux comte, lord Newbury, ou bien épouser Sebastian, l’héritier présomptif du comte, un homme au charme irrésistible, un séducteur impénitent auquel aucune femme ne résiste, mais désargenté. Au coeur de ce récit une seconde trame se joint à la première : le héros est écrivain et se cache derrière le pseudo de Sarah Gorely. Il s’avère que ses livres sont plébiscités par les femmes de l’aristocratie. Tout le monde ignore que Sebastian en est l’auteur, y compris ses meilleurs amis.

Un très bon livre malgré des longueurs incontestables. L’humour du héros nous empêche de lâcher le livre. D’autre part, Julia Quinn, comme à son habitude, crée toujours des personnages secondaires hauts en couleurs, souvent des dames âgées qui n’ont pas leur langue dans leur poche. Ce livre ne fait pas exception à la règle. La grand-mère de l’héroïne est pleine de surprises, jusqu’à la fin, avec un parlé qui ne peut que faire sourire et rire les lectrices. Autres personnages secondaires (Julia Quinn n’a pas été avare sur leur nombre dans ce livre), l’épouse de son meilleur ami qui joue le rôle de « conscience » de Sebastian. Son cousin Edward n’est pas mal non plus et trop peu présent dans le livre au goût des lectrices du blog.

Une petite incohérence, due certainement à la relecture maladroite de l’éditeur : L’amie d’Annabel prononce son prénom devant Sebastian Grey et ce dernier lui demande juste après comment elle s’appelle…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.