Le bal de l’opéra

Le bal de l’opéra

 

Le bal de l'opéra

 

 

C’est en 1716 que le bal de l’Opéra voit le jour dans le cadre du Carnaval de Paris, l’événement annuel de la capitale le plus populaire en Europe.

Le bal de l’opéra constitue l’un des événements majeur de cette période de fêtes, au même titre que la Promenade de Masques, le défilé de la Promenade du Bœuf Gras, la Fête des Blanchisseuses et de la descente de la Courtille.

Tout d’abord bal masqué, il devient fin XVIIIe un bal costumé. Le bal de l’opéra se déroule deux fois par semaine et débute à minuit.

Afin de disposer d’une surface suffisante, un plancher est posé sur les fauteuils de l’opéra.

Créé par une Ordonnance royale du Régent le 31 décembre 1715, il fait des émules dès sa première apparition le 2 janvier 1716.

C’est aussi à cette occasion, en 1840, que fut introduit pour la première fois le French cancan, danse des blanchisseuses. Cette danse se danse alors en couple et les femmes portaient des culottes fendues laissant entrevoir leur intimité.

Jusqu’en 1820, ce bal se tient à l’opéra de la rue de Richelieu, puis à la salle Louvois (1820-1821), à l’Opéra Le Peletier (de 1821 à 1873) et à l’Opéra Garnier (de 1875 à 1903).

Il serait disparu en 1927.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.