Baisers parfaits de Anne Gracie

 

Anne Gracie - soeur Merridew 4 - Baisers parfaits

Baisers parfaits de Anne Gracie

♥♥♥1/2- Best off !

Noté par Miss A.

 

  • BEST OFF
  • Série : Les soeurs Merridew Tome 4
  • Année : 2007
  • Format : Livre
  • Éditions : J’ai lu / Aventures et passions/2008

 

  • Contexte : Régence
  • Ton : impertinence, humour
  • Profil des héros : Aristocrate
  • Pays : Angleterre
  • Période : 19e
  • Protagonistes :  Grace Merridew / Lord d’Acre

 

 

Résumé de l’intrigue : Grace Merridew, coqueluche du Tout-Londres, ne parvient pas à consoler son amie Melly, promise à Dominic Wolfe, lord D’Acre. Un contrat signé dix ans plus tôt les obligent à s’unir. Lord d’Acre a déjà prévenu qu’il  reprendrait immédiatement la mer après son mariage et ne le consommerait pas. Melly est désespérée : jamais elle ne pourra fonder une famille. Grace accepte de l’accompagner au château de Wolfestone, déguisée en simple dame de compagnie, dans le but de faire échouer ce mariage par tous les moyens. Sans se douter que cette mascarade va se retourner contre elle…

____________________________________________________________

Le livre en un mot : Un vrai plaisir de lire ce livre de Anne Gracie. Un très bon divertissement. Du suspense, de la fraîcheur, de l’humour et de la tendresse dominent dans ce livre.

_______________________________________________________________

Titre : ♥

Un titre évocateur.

Couverture :

Peu esthétique…

Style : ♥

Bon style.

Intelligence :

Anne Gracie nous surprend encore avec des moments bien tournés, subtils.

Humour :

Un humour avec une pointe d’insolence et de cynisme dans les situations et les dialogues.

Love :

Une belle histoire d’amour se tisse.  Grace Merridew est tentée et cède à la tentation. Lord D’acre est loin d’être si froid quand son cœur se réchauffe. Ces deux là vont sauver le destin de Melly et celer le leur par la même occasion.

Sexe :

Ce qu’il faut pour pimenter un peu l’histoire et concrétiser l’histoire d’amour.

Dialogues :

Avec de l’humour et un soupçon d’impertinence, comme dans tous les livres de l’écrivain écossais Anne Gracie.

Rythme :

On lit le livre sans s’ennuyer. Pas de longueurs particulièrement denseS à notifier.

Intrigue :

Même si l’on connaît l’issue de l’histoire (aucune romance ne finit par un chagrin d’amour, n’est-ce pas ?), l’intrigue est bien maintenue. On a envie de lire le livre jusqu’au bout.

_________________________________________________________

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.