K.C. Bateman - Adorable Chipie

Adorable chipie de K.C. Bateman

 

 

K.C. Bateman - Adorable Chipie

Adorable chipie de K.C. Bateman

Note : ♥♥♥ (5/5)

Une romance intellectuelle époustouflante

Un BEST OFF

(Note de Miss A.)

 

Série :   Secrets et mystères
Année : 2017
Traduction : Catherine Berthet
Tire original : A counterfeit Heart
Éditions : J’ai Lu Aventures et Passions / 2018 Contexte : Guerres Napoléoniennes
Ton : suspense, impertinence
Profil du héros : Espion/Aristocrate
Epoque : 19e
Pays : Paris/Londres

Résumé officiel  :

Des années durant, Richard Hampden a joué au chat et à la souris avec l’insaisissable Philippe Lacourt, un faux-monnayeur à la solde de Napoléon. Le jour où ce faussaire de génie frappe à sa porte, Richard n’en revient pas : Philippe Lacourt est en réalité une femme ! Fuyant la France après l’exil de l’empereur, Sabine de la Tour lui propose de mettre son extraordinaire talent au service de la Couronne britannique – contre dix mille livres quand même. Méfiant mais pragmatique, Richard accepte l’offre en se promettant de surveiller de près cette beauté frondeuse… qui ne tarde pas à lui faire perdre la tête !

Résumé du blog :

Sabine de la Tour doit sa survie à Paris à ses talents de faussaire. Elle exerce en se cachant derrière le pseudo de Philippe Lacourt. Sa spécialité : copier les billets de banque, les peintures célèbres et créer de faux papiers d’identité.  Après avoir brûlé une fortune de faux billets, elle quitte Paris pour Londres avec son ami Anton et offre ses services à l’espion qui la recherchr depuis des mois. Elle va désormais travailler pour la couronne britannique.


Avis :

Un chef d’oeuvre !

Adorable chipie de K.C. Bateman nous offre une fois de plus une oeuvre basée sur une trame très travaillée. L’apport constant d’informations historiques, d’anecdotes sur l’art, sur la contrefaçon et le quotidien de cette époque a ravi nos blogueuses. C’est un livre intelligent, brillamment construit car il mêle histoire  policière, romance et documentaire. Pour autant, on ne s’ennuie jamais. Le rythme est soutenu et les dialogues puissants sont basés sur de bonnes répliques.

La description des sentiments est admirable, très soignée, travaillée parfois comme une prose poétique. La plume de l’auteur est vive et les mots précis et bien choisis. Le texte est également ponctué de citations comme « La vérité est le plus grand bien qu’un homme puisse avoir en sa possession » (Geoffrey Chaucer), citations par ailleurs très appréciées du blog.

Les sentiments entre les protagonistes vont naître rapidement, surtout pour le héros, Richard Hampden, Lord Lovell, subjugué dès le départ par Sabine, mais il demeure sur la défensive. Il ne sait quelle est la part de vrai et de faux chez cette jeune femme qui l’intrigue et le séduit à la fois. Il est parfois cassant voire blessant, mais Sabine est une femme forte et ne laisse pas des insultes déguisées l’affecter ni la dévier de son objectif : obtenir 10 000£ et s’enfuir avec Anton en Amérique. Elle prend le risque d’accepter le contrat de l’espion aristocrate sans même savoir si elle touchera ses 10 000£ à l’issue de sa mission, ni si elle ne sera pas jetée à New Gate.  Elle parvient plusieurs fois à s’échapper de la prison dorée – l’immeuble particulier de Richard – dans lequel il la séquestre. Elle s’amuse à le provoquer, au plus grand plaisir du lecteur. Mais la vie de Sabine est également menacée par deux hommes : celui qui traque Philippe Lacourt depuis Paris, et l’homme que recherche Richard et dont il veut se venger. Sabine sera l’appât pour se dernier.

Un véritable Best-off, à lire impérativement !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.