Monica McCarty - A la conquête de mon ennemie

A la conquête de mon ennemie de Monica McCarty

 

Monica McCarty - A la conquête de mon ennemie

A la conquête de mon ennemie de Monica McCarty

Note : ♥♥

Des tensions, des mensonges et de l’amour

(Note de Mlle Rose)

Série :  le Clan Campbell – Tome 1
Année : 2009
Traduction : Astrid Mougins
Tire original : Highland Warrior
Éditions : J’ai Lu Aventures et Passions / 2011 Contexte : Rivalités claniques
Ton : 100% romantique
Profil du héros : écossais, highlander
Epoque : 19e
Pays : Angleterre


Résumé officiel  :

Capitaine de la garde du comte d’Argyll, Jamie Campbell, l’homme le plus redouté d’Écosse, est sur la trace de hors-la-loi qu’il suspecte d’être cachés par messire Lamont, maître d’Ascog Castle. Une fois sur place, Jamie prétend vouloir épouser la fi lle de ce dernier, afin d’apaiser les relations entre leurs deux clans ennemis. « Soit », répond Lamont. Toutefois, il ne contraindra pas Caitrina. Jamie doit d’abord obtenir son consentement. « Je préfère épouser un crapaud ! » réplique aussitôt l’effrontée. L’amadouer s’annonce compliqué, d’autant que Jamie a des méthodes plutôt expéditives pour faire sa cour…

Résumé du blog :

Jamie, considéré comme un tueur sanguinaire, arrive chez Lamont dans une période emplie de tensions et cherche à savoir si une trahison n’est pas en train d’être fomentée entre différents clans. C’est alors qu’il tombe amoureux de la fille de Lamont, Caitrina, alors que leurs propres clans sont en froid. Caitrina, elle-même, est subjuguée par cet homme qu’elle est censée haïr. J Et de nombreuses surprises les attend.


Avis :

Une très belle histoire d’amour, où Caitrina ne sait pas si elle doit avoir confiance en l’homme qu’elle aime. Des doutes surgissent, des disputent s’enchaînent, avant qu’elle ne découvre qu’il l’aime vraiment et qu’elle peut avoir pleinement confiance en lui. Mais un long chemin doit être traversé pour y parvenir. Jamie va découvrir de son côté que son cousin n’était pas si respectable que cela et qu’il l’a mystifié, pris au piège par ses mensonges qu’il a naïvement crus.

Les deux amoureux vont traverser maintes péripéties ensemble et voir leur amour grandir.

Le livre a été primé par le Times. Nous pensons que c’est un peu excessif et que bien d’autres romances écossaises méritaient davantage ce prix.

C’est un livre agréable à lire mais si le rythme est vif au début du roman, il perd vite en intensité et les longueurs sont légion.

Un livre mignon, agréable à lire. Nous peinons toutefois à retrouver le style McCarty.

2 comments

  1. Bonjour Mrs Turner et merci pour ton message.

    Nous rejoignons ton point de vue.
    En général, le style d’un auteur évolue, c’est à dire que les maladresses se gomment avec l’expérience, ou, au contraire, si un auteur se relâche, son style peut en pâtir. Mais globalement, on reconnaît toujours quelque chose de l’auteur. En effet, si écrire un livre s’apprend et répond à une mécanique bien spécifique, chaque écrivain y apporte sa patte et cela fait toute la différence. Nous avons tous des tics de langage, des formulations syntaxiques, des mots, des expressions qui reviennent, des formes de dialogue ou un esprit particulier que l’on retrouve chez un auteur, une façon de penser, de présenter les personnages, d’introduire des éléments du décor, de lancer une scène d’action, d’alterner les focalisations, de faire des jeux de mots, etc.
    Là, dans ce livre de Monica McCarty, il nous a été extrêmement difficile de retrouver sa plume par rapport, notamment, à la série que tu cites et que l’on a dévorée.
    Au plaisir de te lire,
    Miss A.

     

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.